Affichage de 757 résultats

Notice d'autorité

Cochet, Jean Benoît Désiré

  • Personne
  • 1812 - 1875

Correspondant CTG pour la Seine-Inférieure
Directeur du Musée départemental des antiquités de Seine-Inférieure
Inspecteur des monuments historiques et religieux

Clerc, Edouard

  • Personne
  • 1801 - 1881

Président de la Cour d'appel de Besançon
Fondateur du musée de Besançon
Correspondant CTG pour la région de Besançon

Chartier, ?

  • Personne
  • ....-....

Dessinateur-géographe officiel de la Commission de Topographie des Gaules

Charmes, Xavier

  • Personne
  • 1849 - 1919

Secrétaire général du Comité des travaux historiques et scientifiques

Chappuis, Charles

  • Personne
  • 1822 - 1897

Correspondant de la CTG pour les Hautes-Alpes

Chantre, Ernest

  • Personne
  • 1843 - 1924

Anthropologue et archéologue, formé par Paul Broca et Gabriel de Mortillet, Ernest Chantre est nommé correspondant de la Commission de Topographie des Gaules en 1870.
En 1876, Ernest Chantre propose au Congrès international d'anthropologie et d'archéologie préhistorique de Stockholm l'adoption d'une légende internationale pour les cartes préhistoriques, qui est très inspirée par celle mise en place par la CTG. Il dirige avec Émile Cartailhac le recueil des Matériaux pour l'histoire primitive et naturelle de l'Homme, entre 1873 et 1888, et devient membre non résident du CTHS en 1891. Il est l'un des membres fondateurs de la Société préhistorique française en 1904.
Ernest Chantre effectue de nombreuses missions officielles en Turquie, en Russie, au Caucase, en Cappadoce et en Égypte, et assure à la France le premier grand chantier en archéologie hittite.
Ernest Chantre devient professeur d'ethnologie et sous-directeur du Muséum de Lyon. En 1922, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Cessac, Pierre (de)

  • Personne
  • 1821 - 1889

Correspondant de la CTG pour la Creuse

Cazalis de Fontdouce, Paul

  • Personne
  • 1835 - 1931

Correspondant de la CTG pour l'Hérault
Correspondant de la CGHAF pour l'Hérault

Castagné, Etienne

  • Personne
  • ....-....

Étienne Castagné est nommé correspondant de la Commission de Topographie des Gaules en 1870.
Depuis le début du XIXe siècle, une longue discussion s'est tenu entre spécialistes pour savoir où placer le site du dernier lieu de résistance des Gaulois après la défaite d'Alesia : Uxellodunum. Pour mettre un terme à la polémique, les autorités locales ont chargé Étienne Castagné, agent voyer chargé de l'entretien des chemins du département, de mener une étude sur les différents sites proposés. En 1866 et 1875, Étienne Castagné publie un rapport avec plans des ouvrages de fortification de l'oppidum de Murcens, du Puy d’Issolud et de l'Impernal à Luzech. Suite à ces résultats, Napoléon III, dans le second tome de l'Histoire de Jules César, déclara le Puy d’Issolud (Lot) comme étant Uxellodunum.

En 1867, les fouilles dirigées par Castagné à Murcens (Lot) ont révèlé pour la première fois une fortification gauloise de type murus gallicus marquant une étape décisive dans la connaissance des oppida. Pour étayer son rapport, en 1868, Étienne Castagné ajoute à une description manuscrite minutieuse, des relevés d'une grande précision et des photographies.

Cassou de Saint-Mathurin, Suzanne

  • 1900-1991

Préhistorienne, archéologue.
Avec Dorothy Garrod, elle met au jour entre 1947 et 1957 d'importantes sculptures pariétales sur le site du Roc-aux-sorciers (Angles-sur-Anglin, Vienne).

Cartailhac, Edouard Philippe Emile

  • Personne
  • 1845 - 1921

Grand promoteur de la Préhistoire en France, Émile Cartailhac est membre non résident du CTHS à partir de 1870 et devient correspondant de la Commission de Topographie des Gaules. Il est chargé dans les années 1890 d'achever le Dictionnaire archéologique de la Gaule.
Encore jeune, il est sensibilisé à la Préhistoire par son oncle, Armand de Quatrefages, professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris, et emploie ses loisirs à la fouille de dolmens en Aveyron. En 1867, il participe avec Gabriel de Mortillet et Édouard Lartet à la présentation des collections préhistoriques lors de l’Exposition universelle, puis est nommé secrétaire-adjoint du Congrès international d’anthropologie et d’archéologie préhistorique, la même année. Il est membre de la Société archéologique du Midi de la France dès 1866, et préside cette société savante entre 1914 et 1921. En 1869, Cartailhac acquiert la revue fondée par Gabriel de Mortillet Matériaux pour l’étude philosophique et positive de l’Homme, qu’il fusionne en 1889 avec la Revue d’anthropologie et la Revue d’ethnographie et devient co-directeur de L’Anthropologie. Le dernier fascicule du Dictionnaire archéologique de la Gaule, dont il avait repris le projet en 1894, n'est publié qu'en 1924, trois ans après sa mort.
Il étudie les mégalithes du Portugal et de l'Espagne en 1886, ceux des Baléares et de la Sardaigne en 1888. Après avoir nié l’authenticité des peintures rupestres d’Altamira, il reconnaît publiquement son erreur en 1902, puis publie avec l’abbé Breuil La Caverne d’Altamira. La collaboration des deux préhistoriens se poursuit avec l’exploration des grottes de Niaux (1906) et de Gargas (1910). Le prince de Monaco finance les fouilles des grottes de Grimaldi que mènent les deux hommes, et accompagné de leurs conseils fonde l’Institut de Paléontologie humaines en 1910. Soucieux de divulguer les connaissances sur la Préhistoire, Émile Cartailhac aménage le musée de Saint-Raymond à Toulouse, et remet aux musées de Toulouse et de Saint-Germain-en-Laye, le produit de ses fouilles. Il inaugure un cours d’archéologie préhistorique à la Faculté des sciences de Toulouse en 1882.

Carrère, P.

  • Personne
  • ....-....

Peintre.

Caraven, Alfred

  • Personne
  • ....-....

Naturaliste
Correspondant du CTHS
Correspondant de la CTG (?) pour le Tarn
Membre et lauréat de plusieurs académies et sociétés savantes à Castres

Bouvet, Charles Louis

  • Personne
  • ....-....

Correspondant de la CTG pour le Loir-et-Cher

Bourdet, Désiré

  • Personne
  • ....-....

Correspondant CTG pour la Seine-Inférieure

Bourasse, Jean-Jacques

  • Personne
  • 1813 - 1872

Correspondant de la CTG pour l'Indre-et-Loire.
Chanoine titulaire de Tours.
Correspondant du CTHS (1840-1873).
Fondateur et président de la Société archéologique de Touraine.

Bertrand, Alfred

  • Personne
  • 1826 - 1912

Correspondance de la CTG pour l'Allier

Bertrand, Alexandre

  • Personne
  • 1820 - 1902

Alexandre Bertrand, secrétaire de la Commission de Topographie des Gaules dès 1858, est au centre de la vaste organisation de recensement des vestiges archéologiques.
Ancien élève de l’École française d’Athènes, Alexandre Bertrand est d’abord professeur de rhétorique au lycée de Rennes. En 1858, il est nommé secrétaire de la Commission de Topographie des Gaules à 38 ans, peut-être par l’intermédiaire d’Alfred Maury.
Acteur majeur de la recherche archéologique en France, il s'intéresse tout particulièrement à l’étude des mégalithes et prend rapidement la tête de la Revue archéologique. Il effectue de nombreux voyages dans les musées et sur les sites archéologiques, supervise des campagnes de fouilles et contribue à l'élaboration d’un vaste réseau scientifique.
En 1866, Alexandre Bertrand est nommé directeur du musée gallo-romain par intérim, après le départ de Claude Rossignol. C'est à lui que revient l'honneur d'accompagner Napoléon III lors de l'inauguration du musée le 12 mai 1867. Il reste à la tête du musée gallo-romain, devenu musée des Antiquités nationales, jusqu'à sa mort en 1902.

Pour aller plus loin, voir la notice d’Hélène Chew : https://www.inha.fr/fr/ressources/publications/publications-numeriques/dictionnaire-critique-des-historiens-de-l-art/bertrand-alexandre.html

Bernède, Pierre-Emile

  • Personne
  • 1820 - 1900 ?

Correspondant CTG pour la Gironde (?)

Barthélémy, Anatole (de)

  • Personne
  • 1821 - 1904

Anatole de Barthélemy, numismate de renom, rejoint la Commission de Topographie des Gaules en 1861.
Il poursuit une carrière dans la haute administration, tout en se consacrant à sa passion : la numismatique. À 17 ans déjà, il publie un mémoire intitulé « Attribution de médailles gauloises aux Santons » dans le Bulletin de la Société de l'histoire de France de 1838. Son attrait pour cette discipline l’entraîne vers l’histoire et l’archéologie. Il rejoint le Comité des travaux historiques et scientifiques en 1845, en tant que correspondant, et en devient membre permanent en 1861. Sous-préfet de Belfort depuis 1854, il obtient en 1860 une mise en non-activité temporaire qui devient permanente. Proche de Félicien de Saulcy, il est considéré comme une figure majeure de la numismatique. Il marque cette discipline notamment par l'édition de deux manuels, en 1851 et 1866.
Il exerce les fonctions de secrétaire de la Commission de Topographie des Gaules, de 1861 à 1879, remplaçant Alfred Jacobs. Comme Félicien de Saulcy, Alexandre Bertrand, Alfred Maury et Casimir Creuly, il prend une part très active à l'élaboration du musée gallo-romain, en constituant les collections numismatiques.

Aurès, Louis-Auguste

  • Personne
  • 1806 - 1894

Correspondant de la CTG pour le Gard

Audé, Léon

  • Personne
  • 1820 - 1870

Secrétaire général de la préfecture de Vendée
Maire de la Roche-sur-Yon

Arbaumont, Jules (d')

  • Personne
  • 1831 - 1916

Correspondant de la CGHAF pour la Côte-d'Or

André, Ferdinand

  • Personne
  • 1829 - 1898

Correspondant CTG pour la Lozère

Aldéguier, Auguste (d')

  • Personne
  • 1793-avant 1866

Membre fondateur de la Société archéologique du Midi de la France

Pottier, Raimond

  • Personne
  • ?-?

Correspondant CTG (?)
Société archéologique et historique de Tarn-et-Garonne

Napoléon Ier

  • Personne
  • 1769-1821

Empereur des Français (1804-1814 et 1815)

Morel, L.

  • Personne
  • ? - ?

Abbé. Curé à Sampigny.
Correspondant CGHAF pour la Meuse

Beaune, Philibert

  • Personne
  • 1805-1867

Attaché de conservation au musée de Saint-Germain-en-Laye du 15 mars 1862 à sa mort le 30 décembre 1867.
Auteur du premier Historique du musée impérial en 1867

Noë, Gaston (de la)

  • Personne
  • 1836-1902

Général. Directeur du Service géographique de l'armée dans les années 1880.
Directeur du Musée de l'armée.
Membre de la CTG

Moutié, Auguste

  • Personne
  • 1812 – 1886

Correspondant de la CTG pour la Seine-et-Oise

Matton, Auguste

  • Personne
  • 1819 – 1905

Correspondant de la CTG pour l'Aisne

Marie-Thérèse d'Autriche

  • Personne
  • 1638-1683

Reine de France.
Fille du roi d'Espagne Philippe IV (1605-1665) et de Elisabeth de France (1602-1644). Nièce d'Anne d'Autriche, reine de France (1602-1666). Épouse Louis XIV en 1660

Marie de Modène

  • Personne
  • 1658-1718

Reine d'Angleterre
Fille d'Alphonse IV d'Este, duc de Modène. - Seconde femme de Jacques II, roi d'Angleterre

Résultats 301 à 350 sur 757