Affichage de 757 résultats

Notice d'autorité

Blaikie, Thomas

  • /
  • Personne
  • 1750-1838

Botaniste.
Jardinier écossais du Duc d'Orléans.

Boisseau, Emile André

  • Personne
  • 1842-1923

Sculpteur français. Il est l'auteur du groupe en marbre dit La Défense du foyer, présenté au salon de 1887 et installé dans le square Ajaccio à Paris.

Boname, Alfred Adolphe

  • Personne
  • 1844-1930

Dessinateur et Photographe. Il débute son activité de photographe en 1867.

Boucher de Molandon, Rémi

  • Personne
  • 1805-1893

Historien, spécialiste de Jeanne d'Arc et de l'Orléanais.
Fondateur du journal d'opposition "L'Orléanais" en 1830.

Bouillet, Jean-Baptiste

  • Personne
  • 1799 - 1878

Banquier. Géologue et minéralogiste. Conservateur du musée de Clermont-Ferrand.

Correspondant de la CTG pour le Puy-de-Dôme

Bourasse, Jean-Jacques

  • Personne
  • 1813 - 1872

Correspondant de la CTG pour l'Indre-et-Loire.
Chanoine titulaire de Tours.
Correspondant du CTHS (1840-1873).
Fondateur et président de la Société archéologique de Touraine.

Bourdet, Désiré

  • Personne
  • ....-....

Correspondant CTG pour la Seine-Inférieure

Bouvet, Charles Louis

  • Personne
  • ....-....

Correspondant de la CTG pour le Loir-et-Cher

Browne, Edward

  • /
  • Personne
  • 1644-1708

Médecin et voyageur.

Bruand, Jean-Jacques

  • Personne
  • 1769-1826

Avocat. Conseiller de préfecture à Besançon. Cousin de Joseph Bruand.

Brune, Paul

  • Personne
  • 1862-1920

Abbé. Historien de la Franche-Comté.
Membre correspondant de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon et de Franche-Comté (1893)
Membre correspondant du CTHS
Membre résidant de la Société d'émulation du Jura (1885-1920)
Membre de la Société française d'archéologie (1891)
Membre de la Société nationale des antiquaires de France (1889)

Bruzard, Albert

  • Personne
  • 1835-1887

Fils d’Armand Bruzard

Bruzard, Armand

  • Personne
  • 1801 - 1883

Peintre. Avocat à la Cour de Cassation. Maire de Semur.
Président de la Société des sciences de Semur de 1863 à 1884.

Bulliot, Jacques Gabriel

  • Personne
  • 1853 - 1870

Négociant en vins, membre non résidant du CTHS et président de la Société éduenne des lettres, sciences et arts implantée à Autun, Jacques-Gabriel Bulliot, est nommé correspondant de la Commission de Topographie des Gaules (CTG) en 1865.
Passionné par l'histoire de sa région, Gabriel Bulliot identifie le Mont Beuvrey (Saône-et-Loire) comme étant le site de l'antique Bibracte, capitale des Éduens. À partir de 1866, la CTG lui alloue régulièrement des sommes afin de subventionner ses chantiers. Il entreprend de nombreuses fouilles entre 1867 et 1895, date à laquelle il confie les travaux à son neveu Joseph Déchelette.
Gabriel Bulliot envoie au musée gallo-romain une partie du matériel découvert, entre 1869 et 1875, souvent donné officiellement par Napoléon III ou la CTG.

Cabinet des titres

  • /
  • Collectivité
  • XVIIe et XVIIIe siècles

Archives des juges d’armes du roi, qui ont rassemblé au cours des XVIIe et XVIIIe siècles des originaux et copies de pièces présentant un intérêt généalogique.

Cadet de Gassicourt, Charles-Louis

  • /
  • Personne
  • 1769-1821

Avocat, puis pharmacien. Docteur en sciences (1812). Secrétaire du Conseil de salubrité et de la section pharmacie de l'Académie de médecine.

Cailletet, Louis

  • Personne

Musée d’Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Canat de Chizy, Marcel

  • Personne
  • 1811-1891

Avocat. Érudit et historien local, fondateur de la Société d'histoire et d'archéologie de Chalon-sur-Saône. Membre de la Société française d’archéologie et de l’Institut des provinces.

Canonge, J.

  • Personne
  • ....-....

Capitan, Louis

  • Personne
  • 1854-1929

Médecin et anthropologiste.

Caraven, Alfred

  • Personne
  • ....-....

Naturaliste
Correspondant du CTHS
Correspondant de la CTG (?) pour le Tarn
Membre et lauréat de plusieurs académies et sociétés savantes à Castres

Carrère, P.

  • Personne
  • ....-....

Peintre.

Cartailhac, Edouard Philippe Emile

  • Personne
  • 1845 - 1921

Grand promoteur de la Préhistoire en France, Émile Cartailhac est membre non résident du CTHS à partir de 1870 et devient correspondant de la Commission de Topographie des Gaules. Il est chargé dans les années 1890 d'achever le Dictionnaire archéologique de la Gaule.
Encore jeune, il est sensibilisé à la Préhistoire par son oncle, Armand de Quatrefages, professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris, et emploie ses loisirs à la fouille de dolmens en Aveyron. En 1867, il participe avec Gabriel de Mortillet et Édouard Lartet à la présentation des collections préhistoriques lors de l’Exposition universelle, puis est nommé secrétaire-adjoint du Congrès international d’anthropologie et d’archéologie préhistorique, la même année. Il est membre de la Société archéologique du Midi de la France dès 1866, et préside cette société savante entre 1914 et 1921. En 1869, Cartailhac acquiert la revue fondée par Gabriel de Mortillet Matériaux pour l’étude philosophique et positive de l’Homme, qu’il fusionne en 1889 avec la Revue d’anthropologie et la Revue d’ethnographie et devient co-directeur de L’Anthropologie. Le dernier fascicule du Dictionnaire archéologique de la Gaule, dont il avait repris le projet en 1894, n'est publié qu'en 1924, trois ans après sa mort.
Il étudie les mégalithes du Portugal et de l'Espagne en 1886, ceux des Baléares et de la Sardaigne en 1888. Après avoir nié l’authenticité des peintures rupestres d’Altamira, il reconnaît publiquement son erreur en 1902, puis publie avec l’abbé Breuil La Caverne d’Altamira. La collaboration des deux préhistoriens se poursuit avec l’exploration des grottes de Niaux (1906) et de Gargas (1910). Le prince de Monaco finance les fouilles des grottes de Grimaldi que mènent les deux hommes, et accompagné de leurs conseils fonde l’Institut de Paléontologie humaines en 1910. Soucieux de divulguer les connaissances sur la Préhistoire, Émile Cartailhac aménage le musée de Saint-Raymond à Toulouse, et remet aux musées de Toulouse et de Saint-Germain-en-Laye, le produit de ses fouilles. Il inaugure un cours d’archéologie préhistorique à la Faculté des sciences de Toulouse en 1882.

Résultats 51 à 100 sur 757