Affichage de 510 résultats

Description archivistique
Commission de Topographie des Gaules Avec objets numériques
Aperçu avant impression Affichage :

16 août 1858

Procès-verbal de séance manuscrit. Il s'agit du procès-verbal de la première séance tenue par la Commission de Topographie des Gaules. Il rappelle les motifs de la création de la Commission ainsi que ses objectifs, sa composition et son fonctionnement.

Commission de Topographie des Gaules

25 octobre 1858

Procès-verbaux de séance manuscrits.
Il s'agit de deux exemplaires, probablement d'un brouillon et de la version finale du procès-verbal, portant sur la deuxième séance tenue par la Commission de Topographie des Gaules. Le document numérisé présenté ici est la version définitive du procès-verbal.

Commission de Topographie des Gaules

5 avril 1859

Procès-verbaux de séance manuscrits. Il s'agit de deux exemplaires, probablement d'un brouillon et de la version finale du procès-verbal, portant sur la troisième séance tenue par la Commission de Topographie des Gaules. Le document numérisé présenté ici est la version définitive du procès-verbal.

Commission de Topographie des Gaules

Planches

L'ensemble des planches regroupe une quantité d'inscriptions classées par lieu géographique (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg). Certaines ne sont pas terminées.
Les planches semblent cependant être l'aboutissement du travail que l'on trouve dans les carnets et les estampages. Elles sont toutes signées du général Creuly, sans mention de la Commission de Topographie des Gaules.
On trouve au dos de certaines planches la mention des salles d'exposition où elles ont été installées.
En objet numérique, on trouve un échantillon de 9 planches (8 recto et 1 recto-verso).

Creuly, Casimir

Estampages

En archéologie, l'estampage est le relevé des inscriptions sur un papier fort non encollé et bien humecté, appliqué contre la surface et amené, à coups de brosse, à épouser tous les creux. Une fois sec, il se détache et donne une copie négative en relief. Un estampage rudimentaire peut être réalisé par simple frottis à la mine de plomb.

Les estampages ont été réalisés par les membres de la CTG ou envoyés par les correspondants de la CTG, tels que Charles Cournault, conservateur au Musée Lorrain à Nancy. On retrouve sur certains estampages l'écriture du général Creuly.
Les estampages sont très peu explicites : on trouve parfois des mentions de lieux (villes, bâtiments), de dates ou de correspondants qui les ont envoyés. Les lettres d’envois d’estampages à la CTG sont perdues quasi systématiquement. Certains estampages semblent représenter l'inscription dans son ensemble ; d'autres comportent des extraits.

On présente en objet numérique un échantillon de 10 estampages (9 recto et 1 verso).

Commission de Topographie des Gaules

Résultats 1 à 50 sur 510