Affichage de 615 résultats

Description archivistique
Officiers et employés
Aperçu avant impression Affichage :

Quittance donnée par le concierge du château de Saint-Germain-en-Laye pour ses gages

« Sachent tous que je Le Galoys de Guiry, escuier, concierge du chastel de Saint Germain en Laye, confesse avoir eu et receu de honnorable homme et saige Guillaume Ame, receveur de Paris, la somme de onze livres huit solz parisis qui deubz m’estoyent a cause des gaiges de mon dit office pour les termes de la Chandelleur IIIIxx et XVI et Ascension IIIIxx et dix sept dernier passés, de laquelle somme de XI l. VIII s. p. je me tieng pout content et en quitte led. receveur et tous autres. Donné soubz mon seel le premier jour de decembre l’an mil CCC IIIIxx et dix sept. »

Lettre demandant la concession d’un logement au château de Saint-Germain-en-Laye et certificats à l’appui

« Liberté, égalité
Saint Germain, le 6 fructidor, an six de la République française
Aux citoyens administrateurs du département de Seine et Oise
Le citoyen Charles Oflyn soussigné demeurant au château vieux de Saint Germain en Laie et exerçant la médecine depuis plus de 30 ans dans la ditte commune avait été chargé par l’intendant de Paris, pendant l’espace de vingt deux ans, du traitement des épidémies qui survenaient dans les paroisses du ressort de Saint Germain et, pour cet effet, il lui avait été accordé une pension de trois cent francs qui lui fut exactement payé jusqu’à l’année mil sept cent quatre vingt dix.
En outre, il avait fait l’acquisition de la charge de médecin du ci devant roi pour les rapports criminels, laquelle lui avait coûté dix huit cent francs et dont il n’a pas encore été remboursée.
L’âge dudit citoyen Oflyn, ses infirmité, les traitements continuels qu’il opère gratis pour les vétérans et autres troupes en station à Saint Germain lui font espérer, citoyens administrateurs, que vous daignerez lui faire rembourser sa charge de médecin et lui accorder gratis un logement au château comme récompense due à ses soins désintéressés envers les vétérans et soldats de tout corps.
Le citoyen Oflyn observe qu’il est père de famille, que sa fortune est sur le grand livre et qu’il est réduit à n’avoir pas le nécessaire.
Il vous prie, citoyens administrateurs, de prendre ses demandes en considération. Sa gratitude aura pour mesure votre bienveillance, dont il désire d’être honoré.
Oflyn
Il est notoire dans la commune de Saint Germain que le citoyen Oflyn exerce la médecine avec autant de succès que de désintéressement et il est à la connaissance du receveur de la ci devant Liste civile que ce médecin, estimable sous tant de rapports, traite gratis les militaires malades.
Assez générallement, les corps militaires ont un officier de santé et il n’en existe pas à qui cet officier soit plus nécessaire qu’à de vieux gardes, ou usés par l’âge, ou languissant sous le poids des infirmités.
Le château de Saint Germain (asile de ces vieux gardes) est un vaste bâtiment isolé, une espèce de forts entourée de fossés. Il est nécessaire qu’un officier de santé y réside. Autrement, les vétérans seraient exposés ou à manquer de secours dans les cas pressants, ou à n’en obtenir que de tardifs sont l’inutilité suit assez souvent.
Dans ces circonstances, le soussigné estime qu’il y a lieu à accorder au citoyen Oflyn un logement dans le château de Saint Germain.
Au dit Saint Germain, le sept fructidor an 6 de la République française
Crommelin
Nous membres du conseil d’administration de la 256e compagnie de vétérans nationaux en garnison au vieux château, certiffions que le citoyen Oflyn, officier de santé, n’a cessé jusqu’à ce jour d’offrir ses peines et soins à nos braves militaires et que la manière désintéressée avec laquelle il s’est toujours comporté avec eux mérite notre estime particulière, en foi de quoi nous prions les membres du département de Seine et Oise d’accueillir avec leur justice ordinaire la demande du pétitionnaire.
A Saint Germain en Laye, le neuf fructidor an six de la République Française
Maunard, Danney, Roy, sergent major, Lambert
Beault, Picault de la Ferrandiere, capitaine commandant
Piou, secrétaire
Nous membres du conseil d’administration de la 106e compagnie de vétérans nationaux en garnison au ci devant manège certiffions que le citoyen Oflyn, officier de santé, a toujours donné ses conseils et les soins à nos braves camarades avec le désintéressement digne d’un républiquain bien intentionné, en foi de quoi nous nous joignons aux instances des membres du conseil d’administration de la 256e compagnie pour que les autorités départementales fassent droit à la demande du pétitionnaire.
A Saint Germain en Laie, le neuf fructidor an six de la République française
Lamiral, sergent
Journé, Jaillier, cpl., Imbert, capitaine en 2e
Eustache, 1er lieutenant, Daire, capitaine
Moi commandant de place soussigné certiffie l’exposée des membres des conseils d’administrations des 106ème et 256ème compagnie de vétérans nationaux et me joint à eux pour que les citoyens membres du département de Seine et Oise adhérent avec bonté et justice à la demande du citoyen Oflyn, officier de santé.
A Saint Germain en Laie, le neuf fructidor an six de la République française, une et invisible
Picault de la Ferrandiere, commandant de place
Moi commissaire des Guerres soussigné, chargé de la police des troupes stationnées en la place de Saint Germain en Laye et du cazernement militaire, certifie l’énoncé des conseils d’administration et commandant de place et me joint à eux pour que les citoyens membres du département de Seine et Oise accueillent avec bonté la demande du pétitionnaire.
Saint Germain en Laye, le neuf fructidor sixième année républicaine
Sabatier »

Quittance du gouverneur de Saint-Germain-en-Laye pour ses gages de portier du château

« Nous Henry de Daillon, duc du Lude, chevallier des ordre du Roy, colonel du regiment des fuzeliers de Sa Magesté, grand mestre et capitaine general de l’artillerie de France, gouverneur et capitaine de Saint Germain en Laye, confessons avoir receus de M. [vide], conseiller du Roy, recepveur du dommaine de l’Ille de France, la somme de vingt et deux livre lessée en fons dans l’etat des charges de la ferme generalle des dommaine de l’année mil six cens soixante et quinze pour unne année de nos gages comme portier du chasteau dudict Saint Germain en Laie eschue le dernier decembre mil six cens soixante et quinze. Fait à Paris le six janvier mil six cens soixante et seize.
Henry de Daillon »

Acte de baptême de Jeanne Dumont, fille d’un timbalier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soussigné Jeanne, née en légitime mariage le 6e du présent mois, fille de Joseph Noreto Dumont, timballier de Sa Majesté britannique, et de Jeanne Ragouette, ses père et mère, de cette paroisse, le parein Pierre Garrey, marchand de vin, la mareine Magdelaine Courseville, veuve de Pierre Ormont, laquelle a déclaré ne scavoir signer, le parein a signé.
Pierre Garet, Geoghegan »

Acte de baptême d’Elizabeth Winifride Bevan, fille d’un valet de pied de la reine d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy trentiesme decembre, a esté baptizée par moy prestre vicaire soussigné Elizabeth Winifride, née en legitime mariage le jour precedent, fille de Jean Bevan, valet de pied de la reine d’Angleterre, et d’Anne Horton, ses pere et mere, anglois de nation, le parein Jean Hatfield, officier du roy d’Angleterre, la mareine Elizabeth Elcoun, femme de Michel Benefeld, barbier de Sa Majesté britannique, lesquels ont signé.
John Hatefield, Elizabeth Bedingfild
Trinité »

Acte de baptême de Marie Louise Biddulph dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, la princesse d’Angleterre étant sa marraine

« Ce jourd’huy vingt septiesme decembre, a esté baptizée dans la chapelle du chateau vieil de ce lieu par monsieur l’abbé Ronchi, aumosnier de Leurs Majestez britanniques, Marie Louise, née en legitime mariage le jour precedent, fille de Richard Biddulph, gentilhomme de la chambre du roy d’Angleterre, et de Marie Arture, ses pere et mere, de cette paroisse, le parrein haut et puissant seigneur monseigneur Jacques, duc de Berwik, la mareine serenissime princesse Louise Marie, fille de tres haut et vertueux monarque Jacques Stuard, second du nom, roy de la Grande Bretagne, et de tres excellente et religieuse princesse Marie d’Est, duchesse de Modenne et reine d’Angleterre, son epouze, ses pere et mere, lesquels ont signé en presence et du consentement de messire Jean François de Benoist, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, doyen de Chateaufort, lequel a apporté les saintes huisles revestu d’etolle et surplis, et a signé avec le pere present.
Louisa Maria
Le duc de Berwick
Rich. Biddulph, P. Ronchi
De Benoist »

Acte de baptême d’Elizabeth Mastinne, fille d’un cocher du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté baptisée par moy prestre soubsigné Elizabeth, née en legitime mariage le jour precedent, fille de Robert Mastinne, cocher du roy d’Angleterre, et de Rebeca Haupper, ses pere et mere, le parain Thomas Jolly, valet de chambre de M. Striklande, la marainne Marie Smamwood, femme d’André Smanwood, cocher du mesme roy, de cette paroisse, lesquels ont signé avec le pere present.
Tho. Jolly, Mary Smallwood
Robert Mustin, Geoghegan »

Acte de baptême de Jacques Dufour dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, le prince de Galles étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par monsieur l’abbé Inese, aumosnier de Leurs Majestez britanniques, soussigné, dans la chapelle du du chateau vieux de ce lieu, Jacques, né en legitime mariage le jour precedent, fils de Dominique Dufour, valet de chambre de la reine d’Angleterre, et de Rebecca Elizabeth Menzair, ses pere et mere, de cette paroisse, le parrein Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, fils aisné de tres hault et puissant monarque Jacques second, roy de la Grande Bretagne, et de tres vertueuse et religieuse princesse Marie d’Est, ses pere et mere, la mareine madame la comtesse de Perth, dam d’honneur de la reine, lesquels ont signé en presence et du consentement de messire Jean François de Benoist, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, lequel a apporté les saintes huisles revestu d’etolle et surplis, et a signé avec le pere present.
Jacques P.
La conttess de Perth
L. Ines, Dufour
De Benoist »

Acte de mariage de Warcomb Pierrepont, huissier de la chambre de la reine d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy neufviesme novembre, a esté fait et solemnizé en face de nostre mere sainte Eglize par moy prestre soussigné, commis à cet effet par monsieur le prieur, le mariage de Warcomb Pierpont, huissier de la chambre de la reine d’Angleterre, veuf de Marie Lambet, d’une part, et d’Elizabeth Venables, veuve de Jean Honstilde, d’autre, de cette paroisse, après les trois publications de bans faites aux prosnes des grandes messes paroissialles les 28, 31e octobre dernier et premier du present mois, les fiancailles faites le jour precedent, le tout sans aucune opposition et en presence de Georges Blais, perruquier, Elie Jeorsme, carillonneur, de cette paroisse, lesquels ont signé avec l’epoux et l’epouze.
W. Pierrepont
Umliss, Piegdorm
George Blay, Dromgole »

Acte de mariage d’Henry Kerby, valet d’écurie du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy vingt troisiesme octobre, a esté fait et solemnizé en face de nostre mere sainte Eglize par moy prestre, vicaire soussigné, le mariage de Henry Kerby, valet d’ecurie du roy d’Angleterre, veuf de Marie Heill, d’une part, et de Rose Marie O’Mally, veuve de Tulle Bein, d’autre part, tous deux de cette paroisse, irlandois de nation, apres la publication d’un ban faitte en cette eglize le 29e septembre dernier et les parties ayant obtenu dispence de Son Eminence monseigneur le cardinal de Noailles, archevesque de Paris, en datte du vingtiesme du present mois, signée Pirot, grand vicaire, et plus bas Chevallier, les fiancaille faittes ledit jour vingtiesme, le tout sans aucune opposition et en presenc de Charles Magdane, palfrenier de la reine, irlandois, Thomas Geoghagam, Nicolas Desprez, prestres habituez de cette paroisse, et Pierre Parmantier, tesmoings, lesquels ont signé avec l’epoux. L’epouze a declaré ne scavoir signer, CharlesMagdane a declaré aussy ne scavoir signer.
Henry Kerby, Tho. Geoghegan, Desprez
P. Parmantier, Trinité »

Acte de baptême d’un fils d’un jardinier du roi à Saint-Germain-en-Laye, le roi étant son parrain

« Led. jour, fut baptizé Louys, filz d’honnorable homme Jehan Delalande, jardinier du Roy en son petit bois, et de Perrette Bougars, le parrain Louys de Bourbon, roy de France et de Navarre, par messire Pompone Manuel, escuier et maistre d’hostel ordinaire de Sad. Majesté, qui a donné le nom par commandement de Sad. Majesté, la marraine Anne Legrand, fille de maistre René Legrand le jeune, procureur du Roy en la maistrise particuliere et prevosté de Sainct Germain en Laye. »

Acte de baptême de Denise Maurisset à Saint-Germain-en-Laye, un rôtisseur de la Bouche du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre vicaire soussigné Denize, née en legitime mariage le jour precedent, fille de François Maurisset, cordonnier, et de Marie Noelle Skin, ses pere et mere, le parein Pierre Dufour, rotisseur de la Bouche du roy d’Angleterre, la mareine Denise Duhamel, fille de Guillaume Duhamel, voiturier, et de Marie Paumoer, tous de cette paroisse, qui ont signé.
Pierre Dufour
Denis Duhamel, Trinité »

Acte de baptême de Marie Winifred Parry dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, la reine d’Angleterre étant sa marraine

« Ce jourd’huy onziesme septembre, a esté baptizée dans la chapelle du chateau vieil de ce lieu par monsieur l’abbé Inese, aumosnier de Leurs Majestez brittanniques, soussigné, Marie Winifrid, née en legitime mariage le jour precedent, fille d’Ignace Guillaume Henry Pary, maistre d’hostel ordinaire du roy d’Angleterre, et de Margueritte Eleonore Rouget, ses pere et mere, de cette paroisse, la mareine tres excellente et vertueuse princesse Marie d’Est, princese de Modene, epouze de tres haut et puissant monarque Jacques second, roy d’Angleterre, laquelle a signé en presence de maistre François Gaultier, sou vicaire de cette paroisse, lequel a apporté les saintes huisles revestu d’etolle et surplis, et a signé avec le pere present.
Maria R.
Parry, L. Ineses, F. Gaultier »

Acte de baptême de Marie Françoise Meinard, fille d’un officier de la Bouche du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy vingt huitiesme aoust, a esté baptizée par moy prestre sou vicaire soussigné Marie Françoise, née en le 26e du present mois, fille de François Meinard, officier de la Bouche du roy d’Angleterre, et de Marie Deslauriers, ses pere et mere, de cette paroisse, le parein Laurent Dupuy, gentilhomme de Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, la mareine Marie Skinell, epouze de Jacques de Labadie, premier valet de chambre de Sa Majesté britannique, lesquels ont signé avec le pere present.
L. Dupuy, Mary Delabaie, François Miner
F. Gaultier »

Acte de mariage de Thomas Fox, officier de la Bouche du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy troisiesme aoust, a esté fait et solemnizé en face de nostre mere sainte Eglize par moy prestre soussigné le mariage de Thomas Fox, enfant de la Bouche du roy d’Angleterre, fils de Matthieu Fox et de Margueritte Kenik, irlandois de nation, d’une part, et de Suzanne Atkins, fille de Thomas Atkins, chef de la Bouche du roy d’Angleterre, et de Margueritte Nicols, angloise, d’autre part, de cette paroisse, après la publication d’un ban faitte au prosne de la grand messe paroissialle le 25e juillet dernier passé, et apres avoir obtenu dispense des deux autres publications de monseigneur l’eminentissime cardinal archevesque de Paris, les fiancailles faittes le jour precedent, le tout sans opposition et en presence de Richard Thomas, Jacques Mainais, Thomas Atkins, pere de l’epouze, de Nicolas Deblois, Jean Laroche, lesquels ont signé avec l’epoux et l’epouze.
Thomas Ffox, Susan Atkins
Thomas Atkins, Rich. Thomas, Jacques Menis
Deblois, Roche, F. Gaultier »

Acte de baptême de Jacques Douglas, fils d’un palefrenier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soussigné Jacques, né en legitime mariage le mesme jour, fils d’Edouard Douglas, palfrenier du roy d’Angleterre, et de Marie Lock, ses pere et mere, irlandois de nation, de cette paroisse, le parein Denis Brean, valet de chambre de millord Midleton, la mareine Anne Macknamara, femme de Tem Dealey, gantier, lesquels ont signé avec le pere present.
Denis O’Bryne
Edw. Dowglas, Geoghegan »

Acte d’inhumation de Marie Southcote, gouvernante de la princesse d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté inhumée dans cette eglize dame Marie Surkot, aagée de [vide] ans, gouvernante de Son Altesse royalle madame la princesse de Galles, femme de messire Jean Stafford, vice chambellan de la reine d’Angleterre, decedée le jour precedent, messe haute, prieures et suffrages accoutumez chantez pour le repos de son ame en presence de maistres Nicolas Desprez, prestre, et Pierre Parmantier, diacre, qui ont signé.
P. Parmantier, Desprez »

Payements concernant Saint-Germain-en-Laye dans le rôle du trésor royal

« [f. 10] Audit [Pierre Olivier, sieur de Prelabbé, tresorier general de l’Argenterie du Roy], la somme de dix mil livres que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sa charge, mesmes à compte des despences à faire pour le baptesme de monseigneur le Dayphin, cy : Xm l.
A luy, pareille somme de dix mil livres pour emploier au fait de sa charge, mesmes à compte des despences à faire pour la ceremonie du baptesme de mondit seigneur le dauphin, cy : Xm l.
[…]
[f. 14v] A [Nicolas Melique, tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la chambre du Roy], la somme de sept cens cinquante livres que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sadicte charge, mesmes pour avec celle de ML l. dont a esté cy devant fait fonds faire XVIIIc l. pour le parfait paiement des despences faites par le sieur Vigarani pour le theatre qui a esté dressé dans l’antichambre du palais des Tuilleries pour danser le balet du carnaval et pour le transport dud. theatre au chasteau de Saint Germain suivant le mémoire arresté par le sieur duc de Crequi, premier gentilhomme de la chambre, cy : VIIc L l.
[…]
[f. 15] A luy, la somme de deux mil neuf cens soixante dix livres pour delivrer aux denommez cy apres, scavoir à Blavette IIIc I l. pour le louage des carosses qu’il a fournis tant pour mener à Saint Germain en Laye les femmes de monseigneur le Dauphin et de Madame, et la troupe des comediens espagnols, que pour le port de Bourdeaux à Paris de dix caisses pour le service de la Reyne, à Hureau, lapidaire, IIIIc XL l. tant [f. 15v] pour le port et raport de plusieurs chandeliers de cristal de Paris à Saint Germain depuis le commencement du mois de novembre 1667 jusques au 10e avril 1668 que pour le racomodage desd. chandeliers, à Vieille, voiturier par terre, M IIIIxx XVIII l. pour 122 journées de charettes à trois chevaux qu’il a fournis depuis le XXe janvier 1668 jusques au 10 avril ensuivant tant pour porter et raporter des meubles de Paris à Saint Germain pour le service du Roy, y compris ceux qui ont esté portez pour le baptesme de monseigneur le Dauphin, que pour voiturer audit Saint Germain le bagage des comediens espagnols, et à Cosquinot, garde meuble de la Couronne, XIc XXXI l. XIIII s. pour son remboursement tant des journées de tapissiers et portefaix extraordinaires qu’il a emploiez pour le service du Roy et pour la ceremonie du baptesme de mondit seigneur le Dauphin que pour autres menues despences faites au subject de lad. ceremonie, cy : IIm IXc LXX l.
[…]
[f. 182] A Charles Le Besgue, tresorier general des Bastimens du Roy, la somme de quinze cens mil livres que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sa charge, mesmes au paiement des despences à faire pour la continuation des chasteaux du Louvre, Saint Germain, Versailles, Fontainebleau et autres maisons royalles pendant le courant de la presente année 1668 suivant les ordonnances particulieres du sieur Colbert, conseiller du Roy en ses conseils, controleur general des Finances, surintendant et ordonnateur general des Bastimens, arts et manufactures de France, compris les taxations dud. Le Begue à II d. pour livre, cy : XVc m l.
[…]
[f. 207] Aux religieux recolets de Saint Germain en Laye, la somme de trois cens livres de laquelle Sa Majesté leur a fait don pour leur aider à vivre, cy : IIIc l.
[f. 207v] Auxd. religieux recolets dud. Saint Germain, pareille somme de trois cens livres de laquelle Sa Majesté leur a encores fait don, cy : IIIc l.
[…]
[f. 208] Aux religieux augustins des Loges de la forest Saint Germain en Laie, la somme de trois cens livres de laquelle Sa Majesté leur a fait don pour leur donner moyen de subsister pendant la presente année 1668, cy : IIIc l.
[…]
[f. 226v] Au sieur de Sainctot, la somme de mil livres que Sa Majesté luy a ordonnée pour le service extraordinaire qu’il a rendu à la ceremonie du [f. 227] baptesme de monseigneur le Dauphin et pour le dedommager des pretentions qu’il pouvoit avoir sur les choses qui ont servy à lad. ceremonie, cy : M l.
[…]
[f. 232] A un exempt, un fourir et à vingt suisses de la garde du corps du Roy, la somme de soixante quatorze livres que Sa Majesté leur a ordonnée pour le service extraordinaire par eux rendu aux barrieres que Sa Majesté a fait faire pour empescher le desordre le jour de la ceremonie du baptesme de monseigneur le Dauphin, cy : LXXIIII l.
[…]
[f. 286] A [Thomas Bernin, sieur de La Peraudiere, commis à l’exercice de la charge de maitre de la chambre aux deniers du Roy], la somme de quatre vingts cinq mil quatre cens six livres treize sols que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au faict de sa commission, mesmes pour avec VIxx m VIIIc IIIIxx XI l. dont a esté fait fonds en ses [f. 286v] mains pour l’effect cy apres faire celle de IIc VIm IIc IIIIxx XVII l. XIIII s. I d. pour le parfait paiement des despenses extraordinaires faites en lad. chambre aux deniers pendant le quartier de janvier, febvrier et mars 1668, scavoir […] IIIm IIIIc LXII l. V d. pour la despence du festin donné à la Reyne, à monseigneur le cardinal de Vandosme, legat a latere, et princesses de la cour pour la ceremonie du baptesme le samedy XXIIIIe [f. 287] dudit mois, et Vm VIc XXIX l. I s. pour le traitement particulier fait aud. sieur cardinal, cy : IIIIxx Vm IIIIc VI l. XIII s.
[…]
[f. 301] Audit [Pierre Olivier, sieur de Prelabbé, tresorier general de l’Argenterie du Roy] ; la somme de six mil trois cens quarante quatre livres unze sols six deniers pour delivrer aux denommez cy apres pour leur paiement des marchandises et ouvrages qu’ils ont livrées par l’ordre et pour le service de Sa Majesté es chasteaux de Saint Germain en Laye et Versailles, scavoir à Duc et Marsollier, marchands de soie, IIm IIc VI l. II s. IX d. pour leur paiement de 59 aunes ¼ de tabis aurore et blanc pour des housses à IIII l. XV s. l’aune, 38 aunes ½ quart de gros tabis blanc à VIII l. VIII s. l’aune pour le meuble de satin de la Chine, 60 aunes ½ de taffetas de Florence à X l. l’aune pour les housses et doubleures du meuble de satin incarnadin, 39 aunes ¾ de taffetas de Lion incarnadin à III l. XVI s. l’aune, 21 aunes 2/3 de mesme taffetas à III l. X s., 2 aunes de taffetas à III l., 7 aunes ¾ de taffetas d’Angleterre blanc à V l., VI aunes ½ tiers de damas de Luques blanc à VI l. l’aune pour des rideaux de fenestres, 2 aunes ¼ de [f. 301v] riche brocart or, argent et bleu pour deux carreaux, et 118 l. 15 s. pour eschantillons de brocart or et argent, à Lebrun, marchand, XVIIIc IIIIxx VI l. IX s. V d. pour 64 aunes de brocatelle de Venise brochée pour la tapisserie du cabinet du Roy à Saint Germain à XIII l. X s. l’aune, 270 aunes ½ de brocatelle de soie de diverses couleurs pour deux tentures de tapisserie pour un cabinet et garderobbe à III l. VI s. l’aune, 19 aunes de satin de Bruges à 22 s. pour 2 matelas et 8 aunes ½ de tapisserie à XLV s. l’aune, compris IIIIxx IX l. XVI s. pour les profils des estoffes à raison de 5 pour 100, à Mathelin, menuisier, CXIIII l. pour un bois de lit d’ange et son chassis, six bois de fauteuils, 16 bois de sieges plians, une table et cinq journées d’ouvriers, le tout pour le cabinet de Sa Majesté […] [f. 302] cy : VIm IIIc XLIII l. XI s. VI d.
[…]
Audit Olivier, la somme de seize cens huit livres quinze sols que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sa charge, mesmes pour avec celle de XXIm VIIc LXII l. VI s. VIII d. qu’il a cy devant receue faire celle de XXIIIm IIIc LXXI l. I s. VIII d. pour le parfait et entier paiement des despences que Sa Majesté a commandé estre faites pour la ceremonie du baptesme de monseigneur le Dauphin, scavoir à [vide], tailleur, [f. 302v] IIIIc XLI l. pour ses menues fournitures et façons d’habits qui ont servy à lad. ceremonie, à Gresle, marchand mercier, Vm LXVII l. XV s. pour fournitures de ruban d’or et d’argent, et couleurs et bas de soie, à Lenoir, plumassier, IIc l. pour fournitures et racommodages de plumes, et IIIIc l. pour supleer au manque de fond qui s’est fait par erreur de calcul dans l’ordonnance de XXIm VIIc LXII l. VI s. VIII d. cy devant expediee, cy : XVIc VIII l. XV s.
[…]
[f. 306v] A [Nicolas Melique, tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la chambre du Roy], la somme de quinze cens trente quatre livres seize sols pour employer au faict de sadicte charge, mesmes mesmes celle de XIc LXX l. au paiement [f. 307] paiement de la despence faicte pour le Te Deum chanté en l’eglise Nostre Dame de Paris pour rendre grace à Dieu de la conqueste de la France Comté, et IIIc LXIIII l. XVI s. pour autre despence faite en la chapelle du vieux chasteau de Saint Germain pour les Tenebres au mois de mars 1668, cy : XVc XXXIIII l. XVI s.
[…]
[f. 309] Audit Melique, la somme de cinq mil deux cens quatre vingts dix livres deux sols pour avoir, avec celle de XXIIIm VIIIc IIIIxx l. qu’il a cy devant receue faire XXIXm CLXX l. II s. pour emploier au fait de sa charge, mesmes au paiement des despences que Sa Majesté a commandé estre faictes pour la ceremosnie du baptesme de monseigneur le Dauphin, scavoir à Hertier, menuisier, XIIIc l. pour avec IIIm IIc l. qu’il a receue faire IIIIm Vc l. pour son parfait paiement de toute la menuiserie par luy fournie pour la dite ceremonie, à Leroux et Norroy, tapissiers, XIIIc IIIIxx XIII l. X s. pour, avec IIIIc l. qu’ils ont receues, faire XVIIc IIIIxx XVII l. X s. pour les menues fournitures, façons, louages de bannes et autres despences par eux faites, à Lepage, cirier, XIIc XLII l. XII s. pour toutes les cires et flambeaux de poing qu’il a fourny avec XVIIIc l. qu’il a cy devant receus, à Clinchamp, IIc l. pour ses salaires et nouritures pendant le temps que l’on a travaillé aux preparatifs de ladicte ceremonie, à Gissey, C l. aussi pour ses [f. 309v] salaires, vacations et nouritures pednant ledit temps, à Baptiste Lullij, IIc l. pour pour le paiement de ses copistes et autres copistes, IIc l. pour la ceremonie, maçonnerie et serrurerie, et VIc XLIX l. pour plusieurs journées d’ouvriers qui ont travaillé pour lad. ceremonie, cy : Vm IIc IIIIxx X l. II s.
[…]
[f. 310] A [Michel Daligre, aussi cy devant tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la chambre du Roy], la somme de neuf cens vingt livres dix sols que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sa charge, mesmes icelle delivrer aux particuliers cy apres nommez pour leur paiement des logemens et escuries qu’ils ont fourni pour le service de Sa Majesté à Saint Germain en Laye depuis le 7 septembre 1667 jusques au XIe novembre ensuivant, scavoir IIc XLVIII l. VIII s. au maitre de l’Image Sainte Catherine pour le loyer de 5 chambres, [f. 310v] quatre cabinets, dix lits et une escurie à 12 chevaux pendant 54 jours à raison de VIII s. par jour pour une chambre à un lict, et I s. pour l’atache de chacun cheval par jour, C IIIIxx XV l. XV s. au maitre de l’Image Notre Dame pour 5 chambres, un grenier et une escurie à dix chevaux à lad. raison et pendant led. temps, CIII l. XIX s. au sieur Dumesnil, medecin, pour une escurie à 30 chevaux, un grenier et trois remises de carrosses pendant ledit temps, LXI l. X s. VI d. au maitre du Lievre d’or pour deux escuries à 45 chevaux, un grenier et trois remises de carosses pendant XXIIII jours à LIII s. VI d. par jour, IIIIxx VIII l. V s. VI d. au sieur Lyot pour semblables logemens pendant 33 jours à la mesme raison, CXI l. V s. à la damoiselle de Fonteny pour une escurie à 30 chevaux, un grenier, deux remises de carosses, six chambres et six lits pendant 21 jours à V l. V s. par jour, XVI l. XVI s. à Charles Ravet pour deux lits garnis et 12 draps pendant ledit temps, et IIIIxx XIIII l. X s. à Estienne Delagarde pour une escurie à vingt six chevaux, quatre [f. 311] chambres et trois lits pendant 35 jours à raison de LIIIII s. par jour, cy : IXc XX l. X s. »

Inventaire après décès de Guillaume Waldegrave, premier médecin du roi d’Angleterre à Saint-Germain-en-Laye

« L’an mil sept cent un, le mardy douziesme jour de juillet, huit heures du matin, à la requeste de dame Elizabeth Rouchy, veufve de deffunct Guillaume de Waldegrave, chevallier, premier médecin ordinaire de Sa Majesté britanique, habille à se porter créancière et donnataire naturelle dud. deffunct sieur de Waldegrave, son mary, [ou à] y renoncer [si] il y eschet, en la présence de messire Claude Le Grand, conseiller du Roy et son procureur en la prévosté de Saint Germain en Laye, pour l’absence des présomptifs héritiers dud. deffunt sieur de Waldegrave et de tous autres qu’il appartiendra, par Louis Guillon de Fonteny, nottaire gardenotte du Roy aud. Saint Germain soussigné, a esté fait bon et fidel inventaire et description de tous et chacuns les biens meubles, ustancilz d'’ostel, argent monnoyé et non monnoyé, titres, papiers et enseignemens estans de la communauté dud. deffunt sieur de Waldegrave et de lad. dame Rouchy, sa veuve, par elle mis en evidance, montrez et enseignez en l’appartement où est deceddé led. sieur de Waldegrave au vieil château dud. Saint Germain, après serment par elle fait de n’avoir caché ny detourné aucune chose des biens de lad. communauté, lesquelz meubles et ustancilz ont esté prisez et estimez à leur juste valleur et sans crue par Antoine Goille, huissier à cheval au Châtelet de Paris, priseur et vendeur de biens meubles à Saint Germain, avecq Georges de Georges, marchand tapisserie demeurant aud. Saint Germain, pour ce mandé du consentement desd. partyes esd. noms, le tout aux protestations faites par lad. dame veuve de Waldegrave que cela ne luy puisse nuire ny préjudicier en fasson quelconque, comme pareillement par led. sieur procureur du Roy pour les présomptifs héritiers et autres personnes qu’il appartiendra, en présence de Pierre Racine, maitre barbier chirurgien, et de maitre Charles Vieillard, procureur en ce lieu, demeurans aud. Saint Germain, tesmoins, auquel inventaire a esté proceddé ainsi qu’il ensuit.
Premièrement, dans l’office dud. appartement, s’est trouvé deux lechfrittes et une broche de fert prisez et estimez ensemble à trente sols, cy XXX s.
Item une fontaine garnie de son couvercle et cabinet, une cuvette, une marmitte garnie aussy de son couvercle, une autre marmitte, une petitte casserolle à piedz de fert, une casserolle à queue et une autre grande casserolle ronde, le tout de cuivre rouge, prisé et estimé à la somme de quarente six livres, cy XLVI l.
Item une chaudière, une poesle, une passoire et deux reschaulx, le tout de cuivre jeaulne, prisé et estimé avecq une escumoire de pareil cuivre douze livres, cy XII l.
Item un petit coquenard, une caffetière et une tourtière aveq son couvercle, le tout aussy de cuivre rouge, prisé et estimé l’ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item quatre caffetières, deux couvercles à platz et une boeste de fert blanc prisé et estimé le tout ensemble à vingt solz, cy XX s.
Item une douzaine de bouteilles de gros verre, une cuvette, une jatte, deux potz, un salladier et un bassin à faire barbe, le tout de fayance, prisé et estimé l’ensemble à quatre livres, cy IIII l.
Item en potz, platz, assiettes et autres ustancilles d’estain fin s’est trouvé la quantité de [vide] pezant, prisé et estimé à raison de seize sols six deniers, revenant le tout ensemble à la somme de [vide].
Item un petit garde manger garny de thoille, un coffre bahu couvert de cuir noir, le tout prisé et estimé à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item dans led. coffre s’est trouvé sept chemises de thoille blanche, six calsons aussy de thoille blanche, un calson de futaine, deux camizolles de layne blanche et une de futaine, un peignoir de thoille blanche, quatre bonnetz de nuit, un de layne blanche et trois de futaine, et un paquet de menu linge à usage d’homme, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de quarante cinq livres, lesquels choses estant dans led. coffre, lad. dame veuve de Waldegrave a declaré qu’ils ont esté donnez par led. deffunt sieur de Waldegrave, son mary, pendant sa maladie à Guillaume Salapierce, son vallet de chambre, pour recompense de ses services, et partant cet article estimé par déclaration, cy déclaration
Item dans led. office dud. appartement s’est trouvé deux autres coffres habus couvertz de cuir noir, lesquels coffres, ensemble ce qui ce peut trouver dedans, estans lesd. coffres fermez à clef, lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave a declaré appartenir à la dame douairière de Waldegrave pour luy estre rendus, cy déclaration
Item dans un petit cabinet attenant led. office, s’est trouvé deux grils et quatre petitte poesles, le tout de fert, prisé et estimé à quarente sols, cy XL s.
Item dans une des chambres dud. appartement, dans laquelle led. deffunt sieur de Waldegrave est deceddé, lad. dame sa veufve a declaré que le lyt, tapisserie, table, guéridons, chenetz et autres meubles qui y sont appartiennent au Roy, à l’exception de trois tableaux garnis de leurs bordures de bois doré, [savoir] un grand tableau représentant Loth et ses fils de sept piedz de hault sur cinq de large ou environ, et les deux autres qui sont pourtaitz représentant monsieur le duc de Barwick et deffunte madame son espouse, un escran de tapisserie à satin, un fauteuil couvert en velours à ramage descouppé sur une petitte estoffe d’or, dix carreaux, quatre chaises et deux fauteuilz de bois couvertz de paille, deux portières et un rdieau de thoille blanche, une cassette de bois violet couverte de cuivre fassonné avecq son pied, une petitte table de bois noircy couverte de poins couleur violette, vingt volumes de livres de prières et autres de différentes grandeurs, et l’armoire de bois noircy aveq de petitz […] de cuivre fermante à un guichet de fil de laton, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de deux cens quarente huictz livres, cy IIcXLVIII l.
Item dans lad. cassette s’est trouvé trois bourses de thoille d’or, dix huit médailles de différentes grandeurs et de différends métaux n’y ayant néantmoins aucune d’or, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de trente cinq livres quinze solz attendu qu’elles pèzent dix onces deux gros d’argent à raison de vingt huit livres le marc, sa juste valleur, et lesd. trois bourses de thoille d’or à huit livres cinq solz, revenant le tout ensemble à la somme de quarante quatre livres, cy XLIII l.
Et après avoir vacqué jusques à douze heures sonnées, du consentement de lad. dame veufve de Waldegrace et dud. sieur procureur du Roy, l’assignation pour la continuation du présent inventaire a esté continué à ce jourd’huy, deux heures de relevé, et tout ce que dessus inventorié laissé à la garde et possession de lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrace, laquelle s’en est volontairement chargé et promis le tout représenter toutte fois et quantes, et ont signé.
Isabla Waldegrace, Delagarde
Le Grand, Geille, De Georges
J. Van Schuppen, Guillon de Fonteny
Et led. jour douziesme juillet aud. an mil sept cent un, deux heures de relevée, à la requête de lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave esd. noms assisté dud. sieur Estienne Delagarde, son procureur, en la présence dud. sieur procureur du Roy et aux protestations respectives faictes par lesd. partyes, par elles répétées, continuant la confection du présent inventaire a esté proceddé ainsy qu’il ensuict.
Item dans l’antichambre de l’appartement, s’est trouvé six chaises de bois de noyer couvertes de paille et chacune un carreau couvert d’estoffe d’arbre, prisées et estimées ensemble à la somme de quatorze livres, cy XIIII l.
Item une garniture de cheminée de fayance commune, sept petittes jattes de fayance aussy commune et deux gradins de bois peintz, prisez et estimez le tout ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item une autre garniture de cheminée de Languedoc et quatre petitz potz de fayance à bouquetz, prisez et estimez à la somme de six livres, cy VI l.
Item deux guéridons de bois de rapport et un cabinet de bois de noyer scis sur son chassis à colonnes torces garny de huit tiroirs couverts de deux guichetz, prisez et estimez ensemble à la somme de vingt six livres, cy XXVI l.
Item dans l’un desd. tirois dud. cabinet s’est trouvé quatre paires de manchettes, une paire d’angageantz et autre moien linge, le tout à usage de femme, prisé et estimé ensemble à quinze sols, cy XV s.
Item dans un autre tiroir dud. cabinet, s’est trouvé douze mouchoirs d’estofe de thoille de baptiste, tant bons que mauvais, six calsons de thoille d’Holande à usage de femme, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de vingt une livres, cy XXI l.
Item cinq chemines de thoille d’Holande à usage de femme, prisée et estimé ensemble à la somme de douze livres, cy XII l.
Item un petit tablier et sept skinguergard de thoille de mousseline, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de seize livres, cy XVI l.
Item un autre petit tablier et une cravatte de mousseline, et dix huit petitz mouchoirs de thoille ouvragée, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de neuf livres, cy IX l.
Item quatre tayes d’orilliers, deux mauvaises camizolles à usage de femme, trois bonnetz piquez et cinq petittes calottes aussy de thoille, cinq paires de bas de fil à estrier et cinq autres paires de bas à pied aussy de fil, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de quinze livres dix sols, cy XV l. X s.
Item dans un autre tiroir dud. cabinet, s’est trouvé quatre paires d’engageantes, scavoir trois paires à dantelle et une autre unye à fleurs, deux garnitures de teste à usage de femme, une à dantelle et une autre unye, une autre garniture unye brodée, le tout de thoille de mousseline, quatre petitz tours de poignez de manche à dantelle, le tout à usage de femme, prisé et estimé ensemble à la somme de seize livres, cy XVI l.
Item cinq juppes de thoille d’Holande en partye […], prisé et estimé ensemble à la somme de quinze livres, cy XV l.
Item deux juppons de flanelle blanche, deux autres de […] de cotton tricotté, une autre juppe de thoille d’Holande, […] soye et brodée de soye à fleurs, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de quarante livres, cy XL l.
Item une toillette de thoille de coton garnye des grandes […] sans fond, le tout de lad. thoille de mousseline brodée […] et trois morceaux de pareille mousseline brodée, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de vingt quatre livres, cy XXIIII l.
Item dans un autre tiroir dud. cabinet, s’est trouvé quatre paires d’engageantes de thoille de mousseline garnyes de petittes franges de fil et une garniture de teste de pareille thoille à usage de femme, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de dix huit livres, cy XVIII l.
Item une autre garnie de teste et une paire d’engageante de thoille de gaze à usage de femme, deux autres paires d’angageantes et une autre garnie de teste de thoille de mousseline, prisé et estimé ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item trois paires de bas de fil à estrier et quatre garnitures de teste de thoille de baptiste à usage de femme pour la nuit, partye élimée, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Et à l’esgard de la tapisserie faisant le tour de lad. antichambre dud. appartement, d’une table et une portière de drap couleur rouge, lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave a déclaré qu’ilz appartiennent au Roy, pour quoy n’en a esté fait aucune estimation, cy déclaration
Item dans un cabinet attenant la chambre où led. deffunt sieur de Waldegrave est décéddé, s’est trouvé un porte carreau de bois de noyer couvert d’une toille verte, un paravant de six feuilles de trois piedz et demy de hault d’estamine d’Angleterre, le tout prisé et estimé à la somme de six livres, cy VI l.
Item une petitte armoire à deux guichetz garnis de fil de laton, prisée et estimée à la somme de vingt livres, cy XX l.
Item dans lad. armoire s’est trouvé trente neuf volumes, partye in quarto, in octavo et in douze, dans lesquels est compris est une bible de Vitré en langue latine en huit volumes, et les autres de médecine et de belles lettres, le tout prisé et estimé à la somme de cent livres, cy C l.
Item un petit lyt à armoire sur lequel est posé l’armoire dans laquelle sont les volumes cy dessus inventoriez, garny d’une petitte piqueure de taffetas d’Angleterre, prisé et estimé à la somme de vingt cinq livres, cy XXV l.
Item un clavesin scis sur son pied de bois de noyer à colonnes torces, prisé et estimé à la somme de cent livres, cy C l.
Item un thuorbe et un luth prisez et estimez ensemble à la somme de dix livres, cy X l.
Item une paire de pistoletz garnis de leur fourreaux, une autre paire de pistoletz de poches, un sabre à poignée d’agatte garny d’argent et quatre espées à garde de cuivre et poignée de fil d’argent, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de soixante livres, cy LX l.
Item un tapis de table à fleurs et bouquets brodés sur une moire d’argent, prisé et estimé à la somme de douze livres, cy XII l.
Item un chandelier de fert poly avecq son porte bougie d’argent, prisez et estimez ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item une petitte table carrée de bois de chesne sur laquelle est un tapis de serge verte, une petitte cassette fermante à clef couverte de papier marbré, deux tablettes de bois de sapin, deux petittes cassettes de bois blanc fermant à clefz, une autre cassette couverte de peau aussy fermante à clef, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item cent soixante volumes de livres de toutte grandeur, la pluspart desquels sont de médecine et les autres sont livres de belles lettres et de musique, prisez et estimez ensemble à la somme de soixante livres, cy LX l.
Après lequel inventorié, lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave a déclaré que desd. livres, il en appartient douze au sieur Sihy que led. deffunt a déclaré lui appartenir pendant sa maladie, de laquelle il est deceddé, sans qu’elle scache quelz sont lesd. livres, cy déclaration, cy déclaration
Item un bassin, un grand plat, deux autres petitz plats, treize assiettes, deux chandeliers, une manchette, un porte manchette, une grande cullier à potage, six autres culliers, six fourchettes et six manches de couteaux, le tout argent de France, pezant ensemble soixante neuf marcz quatre gros, prisé et estimé à raison de trente livres le marc suivant la prisée qui en a esté faite par [vide] Varlet, marchand orphevre à Paris convenu par les partyes, revenant le tout ensemble à la somme de deux mil soixante unze livres dix sept solz six deniers, cy IIm LXXI l. XVII s. VI d.
Item deux platz, dix huit assiettes, une marmitte, […] sucrier, deux poesvriers, une soucoupe, deux chandeliers à branche, deux autres petitz chandeliers, quatre sallerons, le tout argent d’Angleterre, pezant ensemble soixante seize marcz deux onces suivant le poidz qui en a esté fait par led. Varlet, prisé et estimé à raison de vingt sept livres chacun marc, revenant le tout ensemble à la somme de deux mil cinquante neuf livres dix sols, cy IIm LIX l. X s.
Et après avoir vaqué jusques à sept heures sonnées à la confection du présent inventaire, du consentement de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave et dud. sieur procureur du Roy, l’assignation a été continuée à demain huit heures du matin, et tout ce que dessus inventorié laissé en la garde et possession de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave, laquelle s’en est chargé et promis le tout représenter toutte fois et quantes, et ont signé.
Isabella Waldegrave, Delagarde
Le Grand, Geille, De Georges
Guillon de Fonteny
Et led. jour treiziesme juillet aud. an mil sept cent un, huit heures du matin, à la requête de lad. dame Rouchy, veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave esd. noms, en la présence dud. sieur procureur du Roy, et aux protestations respectives faites par lesd. partyes et qu’elles réytèrent, continuant la confection du présent inventaire a esté procéddé ainsi qu’il ensuit.
Item dans led. cabinet à costé de lad. chambre où led. deffunt sieur de Waldegrave est décéddé déppendant dud. appartement, s’est trouvé un petit coffre fort fermant à clef, lequel ayant été ouvert a esté prisé et estimé à la somme de neuf livres, cy IX l.
Item dans led. coffre fort s’est trouvé dans un sacq la somme de trois cent quarante huit livres en espèces de louis d’or vallant douze livres et une pistolle d’Espagne de mesme valleur du louis, cy IIIc XLVIII l.
Item dans led. coffre s’est trouvé une bourse dans laquelle s’est aussy trouvé quatre pistolles d’Espagne et deux guinées d’Angleterre avecq un mémoire escrit de la main dud. deffunt sieur de Waldegrave faisant mention que sur lesd. quatre pistolles d’Espagne et deux guynées, il a prêté au sieur King vingt escus, pour quoy lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave fait la présente déclaration, cy déclaration
Item dans lad. bourse s’est aussy trouvé quatre guynées d’Angleterre et un jacobus d’or envelopez dans un morceau de papier, par lequel est fait mention et escrit de la main dud. deffunt sieur de Waldegrave qu’il a presté aud. sieur King sur lesd. espèces vingt escus, de quoy lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave fait pareillement déclaration, cy déclaration
Item dans lad. bourse s’est encore trouvé deux jacobus et une elizabeth avecq une pièces de Savoye, le tout d’or, avecq un mémoire escrit de la maison dud. deffunt sieur de Waldegrave faisant mention qu’il a presté aud. sieur King vingt escus neufz, de quoy lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave fait aussy déclaration, cy déclaration
Item dans la mesme bourse, une pièce de quatre pistolles d’Espagne et deux guynées d’Angleterre, le tout d’or, avecq un mémoire escrit de la main dud. deffunt sieur de Waldegrave faisant mention que sur lesd. espèces il a presté aud. sieur King vingt quatre escus neufz vallant chacun escus trois livres cinq solz, de quoy lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave fait aussy déclaration, cy déclaration
Item dans une autre bourse estant dans led. coffre fort s’est trouvé cinq guynées d’Angleterre d’or avecq un mémoire escrit de la main dud. deffunt sieur de Waldegrave faisant mention que sur lesd. cinq guinées il a prêté à la dame Lydeotte cinq louis d’or neuf vallantz chacun quatorze livres, de quoy lad. dame veuve de Waldegrave fait encore déclaration, cy déclaration
Item dans led. coffre fort a esté trouvé un sacq dans lequel a esté aussy trouvé quatre louis d’or avecq un mémoire escrit de la main dud. sieur de Waldegrave faisant mention que lesd. quatre louis d’or […] pour payer la pention de la damoiselle Auberne et qu’il y avoit deux […] de quoy lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave fait pareille déclaration que dessus, cy déclaration
Item dans led. coffre fort, une autre bourse dans laquelle a esté trouvé une pièce de cinq guynées, trois jacobus, un […] d’or monnoyé d’Angleterre, trois pièces de quatre pistoles d’Espagne, trois doubles pistolles d’Espagne, un escu d’or de François premier, roy de France, une guynée d’Angleterre et sept louis, le tout d’or dépendant de la communauté dud. deffunt sieur de Waldegrave et de lad. dame son espouse, à présent sa veuve, de quoy n’a esté fait l’évalluation, partant lad. dame veuve en fait aussy sa déclaration, cy déclaration
Item dans lad. bourse s’est pareillement trouvé une bague d’or enchassée d’une […], une autre bague d’or enchassée d’une pierre verte sur laquelle est gravé une teste d’homme et une petitte paire de boutons d’argent, le tout prisé et estimé à la somme de vingt deux livres dix solz, cy XXII l. X s.
Item dans led. coffre s’est trouvé une médaille d’or de Clément dix, pape, appartenant à lad. communauté, estimée à la somme de [vide].
Item deux jettons d’argent avecq l’effigie de monsieur le prince de Galle prisez et estimez à trente sols, cy XXX s.
Item dans un autre sacq estant dans led. coffre s’est trouvé quarante sept escus neufz en espèces d’escus et pieces de trente deux solz six deniers, le tout vallant la somme de cent cinquante deux livres quinze sols, cy CLII l. XV s.
Item dans un autre sacq estant dans led. coffre, s’est trouvé quatre cent escus neufz vallantz chacun, eu esgard au cours du temps, trois livres cinq solz, revenans lesd. quatre cens escus neufz à la somme de treize cens livres, cy XIIIc l.
Item dans un autre sacq estant dans led. coffre fort s’est encore trouvé quatre cens escus neufz en espèces d’escus d’argent et pièces de trente deux solz six deniers, vallantz chacun escu trois livres cinq sols, montans lesd. quatre cens escus à la somme de treize cens livres, cy XIIIc l.
Item dans led. coffre s’est aussy trouvé neuf bagues d’or enchassées, deux basselez et deux portraiz du Roy que lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave a declaré appartenir au sieur Brulmen qui, ayant esté laissez en nantissement de la somme de cent deux livres, vallent huit louis d’or neufz du prix de douze livres quinze solz qu’elle a prêté aud. sieur Brukmen suivant la mention escrite sur une enveloppe de papier, partant lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave fait déclaration que lad. somme de cent deux livres est deue à lad. communauté, cy CII l.
Qui sont tous les meubles et autres choses qui se sont trouvez dans led. cabinet appartenant et déppendant de lad. communauté, et à l’esgard de la tapisserie, un fauteuil et deux sièges ployantz couvertz de velours scizelé avecq une frange d’argent, lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave a déclaré appartenir au Roy, de quoy n’a esté fait aucune estimation, mais seullement la présente déclaration, cy déclaration.
Item dans la chambre occuppée par lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave aud. appartement, s’est trouvé deux fauteuils à confessionnal de bois verny noir couvert d’un gros de Tour brodé à petitte fleurs d’argent à compartimentz de velours cramoisy garnis chacun de leur carreau de pareil gros tours brodé à petitte fleurs d’argent, prisez et estimez ensemble à la somme de soixante dix livres, cy LXX l.
Item deux confessionnaulx de bois verny noir couvertz d’un satin amarante brodé à petittes fleurs d’or à compartimentz de velours noir, prisez et estimez à la somme de trente six livres, cy XXXVI l.
Item un fauteuil à confessionnal de pareil bois verny noir couvert de tapisserie à la turque, prisé et estimé à la somme de quarante livres, cy XL l.
Item un cannapé de pareil bois verny noir avecq son matelas couvert de velours noir à bandes de tapisserie à la turque prisé et estimé à la somme de quarante livres, cy XL l.
Item un escran de pareil bois verny noir garny d’une estoffe de velours à ramage et petit fond d’or prisé et estimé à la somme de douze livres, cy XII l.
Item une petitte table de bois de noyer scize sur son chassis et quatre chasis de pareil bois couverts de paille, prisé et estimé ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Idem douze aulnes ou environ de crespe d’Angleterre […] orore avecq falbanas faisant le tout de lad. chambre en […] de tapisserie, prisées et estimées la somme de quinze livres, cy XV l.
Item un petit bois de lyt à tombeau de noyer, garny de son matelas de layne couvert de futaine, un lyt et traversin de […], un autre petit matelas couvert d’un satin de la Chine d’un costé et de l’autre d’un taffetas, un pavillon de taffetas cramoisy piqué garny de falbanas au bas, taffetas couleur […], couverture de layne blanche, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de cent livres, cy C l.
Item deux miroires de toillette à glace de Venise garnie d’une petite bordure de bois doré, prisez et estimez à la somme de vingt livres, cy XX l.
Apres lequel inventorié desd. deux miroirs, lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave a declaré qu’il y en a un des deux qui appartient au Roy, aussy bien qu’un autre grand miroir à bordure de glace, cy déclaration.
Item le dictonaire de Morairy et quatre volumes in folio impression de Paris, prisé et estimé à la somme de quarante livrs, cy XL l.
Item un rideau de thoille d’Holande élimé à falbanas prisé et estimé à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Et après avoir vacqué jusques à douze heures sonnées, l’assignation a esté continuée pour la confection du présent inventaire, du consentement de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave et dud. sieur procureur du Roy, à ce jourd’huy, deux heures de relevée, et tout ce que dessus inventorié laissé en la garde et possession de lad. dame veuve, qui s’en est volontairement chargée et promis le tout représenter touttes fois et quante, et ont signé.
Isabella Waldegrave, Delagarde
Le Grand, De Georges, Geille
Guillon de Fonteny
Et led. jour treiziesme juillet aud. an mil sept cent un, deux heures de relevées, à la requête de lad. dame veuve dud. deffunt sieur de Waldegrave esd. noms, en la présence du sieur procureur du Roy, continuant la confection du présent inventaire, aux protestations respectives faites par lesd. partyes et par elles réyterées, a esté proceddé ainsy qu’il ensuit
Item deux grandz cornetz, une hurne et une grande jatte de pourcelaine, prisez et estimez ensemble par led. Geille juré priseur, avecq Mathieu Lambert, marchand fayancier demeurant aud. Saint Germain pour ce mandé par lesd. partyes, à la somme de quarante livres, cy XL l.
Item deux autres grandes jattes de pourcelaine prisées et estimées par led. Geille avecq led. Lambert à la somme de huit livres, cy VIII l.
Idem deux potz et six assiettes à compottes de pourcelaine prisez et estimez ensemble par led. Geille avecq led. Lambert à la somme de quinze livres, cy XV l.
Item une autre jatte et deux gobletz à caffé aussy de pourcelaine prisez et estimez ensemble par led. Geille avecq led. Lambert à la somme de trois livres, cy III l.
Item trois sceaux, deux goblets et une boeste à sucre garnie de son couvercle, le tout de fayance d’Holande, prisez et estimez ensemble par led. Geille avecq led. Lambert à la somme de seize livres dix solz, cy XVI l. X s.
Item quatre jassemines de fayance communs prisez et estimez ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item un petit moulin à caffé garny de ses ferrementz polis et d’un petit tiroir, prisé et estimé à la somme de VI l.
Item deux moyens tableaux, l’un représentant la sainte Vierge, et l’autre saint Antoine de Pade, unze petitz tableaux de la Chine brodez sur taffetas, un autre tableau en portrait, un autre tableau représentant monsieur le prince de Galle, un autre petit tableau à personnage, huit autres petitz tableaux, pintures fines faitz d’esvantailles, et cinq estampes, le tout garny de leurs bordures de bois doré, prisez et estimez ensemble par led. Geille avecq Jacques Vanschuppne, peintre flamand pour ce mandé par lesd. partyes, à la somme de trente cinq livres dix sols, cy 35 l. 10 s.
Item huit autres tableaux crotesques dont trois garnis de bordures de bois doré et les autres sans bordures peintz sur thoille, et le devant de cheminée peint sur thoille en paysage, le tout prisé et estimé par led. Geille avecq led. Vanschuppne à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item dans un petit cabinet derrière lad. chambre occupée par lad. dame veuve dud. deffunt de Waldegrave ayant veue sur la cour dud. vieil chasteau de Saint Germain, s’est trouvé un petit lyt de repos de bois verny noir sur lequel est un matelas de layne couvert de satin de la Chine à compartiments rouge et blanc, led. lyt ayant deux dossiers garnis de mesme estoffe, cinq orilliers dont deux sont garnis de plumes et couverts de satin de la Chine d’un costé et de l’autre d’un gros de Tours à fleurs avec […], deux autres orilliers plus petitz couvertz de mousseline piquée […] chesnetes à fleurs et le cinquième couvert de satin de la Chine à deix compartimentz, l’un bleu et l’autre blanc, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de quarante cinq livres, cy XLV l.
Item deux tabouretz de bois verny noir couvertz à compartiementz […] et d’un gros de Tours à fleurs, prisez et estimez ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item deux autres petitz tabouretz de pareil bois couvertz de drap d’argent à compartimentz de velours vert, prisez et estimez ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item un autre petit tabouret de mesme bois couvert de tapisserie […] point d’Hongrie à compartimentz de velours noir, prisé et estimé à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item une petitte lanterne de tapisserie siammoise faisant en partye le tout dud. cabinet garnye de falbanas, prisée et estimée à la somme de dix huit livres, cy XVIII l.
Item quatre rideaux et une portière de toille de mousseline brodez à fleurs et compartis d’une autre thoille de mousseline rayée garny des falbanas, prisez et estimez ensemble à la somme de trente livres, cy XXX l.
Item une table scize sur son chassis de bois de chesne, sur laquelle est une thoillette couverte par-dessus d’une thoille d’Holande élimée aveq son tour de dantelle de haulteur de deux piedz et demy, usée, avecq un tapis piqué à chesnette à fleurs, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de trente livres, cy XXX l.
Item une petitte table de bois varny de noir et le dessus violet prisé et estimé à cinquante sols, cy L s.
Item deux cabinets des Indes avecq chacun leur pied de bois verny noir, lesd. cabinetz garnis de loquets de cuivre doré, à chacun deux guichetz fermantz à clef à huit tiroirs, prisez et estimez ensemble à la somme de ceux cent livres, cy IIc l.
Item dans lesd. deux cabinetz s’est trouvé quatre fichus de gaze, un tablier de taffetas et une coeffe de gaze, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de dix huit livres, cy XVIII l.
Item dix aulnes de petitte dantelle fasson de Maline prisée et estimée à la somme de dix livres, cy X l.
Item plusieurs morceaux de rubantz, tant unis, fassonez et brodez d’or et d’argent, prisez et estimez ensemble à la somme de trente livres, cy XXX l.
Item une garniture de teste et une paire d’engageantes de point de France à l’usage de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave, six coeffes de taffetas et de gaze couleur noir et une escharpe de taffetas noir garnye de dantelle noire, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de soixante livres, cy LX l.
Item un cabinet à pied peint en fasson de pourcelaine prisé et estimé par led. Geille avecq led. Lambert, pour ce mandé par les partyes, à la somme de dix livres, cy X l.
Item sept petites soubz coupes de pourcelaine avecq sx goblets esmaillé prisez et estimez ensemble à trois livres huit solz, cy III l. VIII s.
Item un cabaret à main peint en pourcelaine, prisé et estimé à la somme de trois livres, cy III l.
Item quatre soubz couppes et six gobletz prisez et estimez ensemble à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item une escritoire de marbre garnye de vermeil doré prisée et estimée à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item deux petitz potz garnies de leurs couvercles, deux soubz couppes, deux petitz jablemines, le tout de pourcelaine, prisé et estimé ensemble à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item deux autres petitz potz des Indes à prendre du thé, prisez et estimez ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item huit petittes tasse d’agathe garnies d’un bort de vermeil prisées et estimées ensemble à la somme de neuf livres, cy IX l.
Item deux petitz vazes de couleurs garnies de vermeil prisez et estimez à la somme de six livres, cy VI l.
Item deux bouteilles de cristail gravées garnies de leurs bouchons d’estain prisées et estimées ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item une autre tasse de cristail et une petitte soubz coupe de pourcelaine prisées et estimées ensemble à vingt sols, cy XX s.
Item six pourcelaines fines faites en soubzcoupes prisées et estimées ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item huit petitz gobletz de pourcelaine prisez et estimez ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item quatre petittes tasses d’agathe bordées de vermeil prisées et estimées ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item quatre gobletz de cristail prisez et estimez ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item deux soubz coupes et deux gobletz bruns de la Chine prisez et estimez ensemble à quarante solz, cy XL s.
Item deux soubzcoupes de pourceline prisées et estimées ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item une boeste à sucre d’esmaille peint fasson de la Chine prisée et estimée à trente sols, cy XXX s.
Item deux soubz coupes et deux gobletz bruns de la Chine prisez et estimez ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item cinq petitz vaisseaux de cristail prisez et estimez ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item un pot à thé des Indes prisé et estimé à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item quatre soubzcoupes et quatre tasses brunes de la Chine prisées et estimées ensemble à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item quatre gobletz d’esmaille et quatre gobletz fasson de vermeil prisez et estimez ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item deux soubz coupes et deux gobletz bruns de la Chine prisez et estimez ensemble à quarante sols, cy XL s.
Item douze petittes soubz coupes de pourcelaine prisées et estimées ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item dix huit petitz goblets de pourcelaine prisez et estimez ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item six boestes à mouches et une une hurne garnye de son couvercle, brunes, prisées et estimées ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item trois vaisseaux de cristail prisez et estimez ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item quatre boestes à poudre et une corbeille de bois de la Chine prisées et estimées ensemble à la somme de huit livres, cy VIII l.
Item quatre ovalles de bois doré dans lesquelles sont renfermées des Agnus Dei ouvragées par des religieuses, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Item deux quarrez de bois dorré dans lesquels sont renfermez de pareils ouvrages de religieuses prisés et estimés ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item un Crist d’yvoir sur velours noir avecq une bordure de bois doré prisé et estimé à la somme de trois livres, cy III l.
Item six tableaux renfermant plusieurs estampes enluminées avecq chacunes leur bordures de bois doré, prisez et estimez ensemble à la somme de six livres, cy VI l.
Et après avoir vacqué au présent inventaire jusques à sept heures sonnées, l’assignation pour la confection d’icelluy a esté continuée, du consentement de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave et dud. sieur procureur du Roy, à demain, deux heures de relevée, et tout ce que dessus laissé à la garde et possession de lad. dame, laquelle n’en est volontairement chargée et promis le tout représenter touttes fois et quantes, et ont signé.
Isabella Waldegrave, Delagarde
Le Grand, Geilles, De Georges
Guillon de Fonteny
J. Van Schuppen
Et le quatorziesme jour dud. mois de juillet aud. an mil sept cent un, deux heures de relevées, à la requêtes de lad. dame veuve de Waldegrave esd. noms, en la présence dud. sieur procureur du Roy, continuant la confection du présent inventaire aux protestations respectives faites par les partyes et par elles reytérées, a esté proceddé ainsy qu’il ensuit.
Item dans led. cabinet au derrière de la chambre occupée par lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave dud. appartement, s’est trouvé un miroir de thoillette garny de sa bordure de bois, sur laquelle est une autre bordure d’argent avecq son chapiteau, estimé lad. glace de miroir et sa bordre de bois seullement à la somme de dix livres, cy X l.
Item la garniture dud. miroir d’argent avecq son chapiteau, deux carrez, une plotte, deux boestes à poudre, deux autres petittes boestes, deux ferrierre, trois soubz couppes, deux chandeliers à branches, deux petittes tasses couvertes, une petitte soubz couppe, un goblet couvert, une tasse d’agathe couverte montée sur une figure de vermeil, le tout d’argent d’Angleterre, pezant cinquante deux marcz trois onces six gros, prisez et estimez à raison de vingt sept livres chacun marc par led. Geillet avecq led. Varlet, marchand orphèvre, revenant le tout ensemble à la somme de quatorze cent seize livres douze sols six deniers, cy XIIIIc XVI l. XII s. VI d.
Et sur ce qui a esté remonstré par mond. sieur le procureur du Roy qu’à l’ouverture qui a esté cy devant faite de quelques cassettes, il a esté trouvé des papiers escritz en langue angloise, laquelle il n’entend pas, et lesquels néantmoins il seoit necessaire qu’il en eusse l’intelligence affin de connoistre s’il est besoing de les comprendre au présent inventaire, requiert qu’il en soit […] le prevost dud. Saint Germain, pour estre par luy […] un interprette, lequel reffert et nomination a esté consenty par lad. dame veuve dud. sieur Waldegrave assisté dud. Delagarde, son procureur, en conséquence de quoy […] a esté fait led. refferé par devant mond. sieur le prevost dud. Saint Germain, et ont signé
Isabella Waldegrave
Le Grand, Geille, Delagarde, De Georges
Guillon de Fonteny
Et led. jour et heure que dessus, à la requête de lad. dame veuve dud. sieur Waldegrave assistée comme dessus, en la présence dud. sieur procureur du Roy, suivant et en exécution de l’ordonnance de monsieur le prevost dud. Saint Germain de ce jourd’huy estant au bas du procès verbal fait en son hostel, portant nomination pour interprette de la personne du sieur Kerke, gentilhomme anglais, a esté proceddé à la continuation dud. inventaire ainsy qu’il ensuit.
Item dans une autre petitte chambre despendante dud. appartement, un bois de lyt brisé, un matelas de bourlanisse d’Angleterre de futaine et recouvert de satin de la Chine d’un costé, un traversin de coutil remply de plumes, une courtepointe de taffetas vert avecq des compartimentz de taffetas rouge, un tour de lyt d’estoffe d’arbre doublé de mastelas de soye et fil rayée garny de falbala, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de quatre vingt livres, cy IIIIxx l.
Item deux matelas de laine couvertz de futaine et de thoille, et un petit pavillon de pareille estoffe d’escrose d’arbre à falbala, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de trente livres, cy XXX l.
Item un coffre couvert de cuir rouge avecq des bandes de fert posé sur ses deux piedz de bois, prisé et estimé à la somme de sept livres dix sols, cy VII l. X s.
Item un juppon de fanelle d’Angleterre rayée et une juppe de drap couleur d’escarlatte garnye autour de cinq gallons d’or et un petit bord aussy d’or par le bas, prisez et estimez ensemble à la somme de trente trois livres, cy XXXIII l.
Item un manteau et une juspe de damas noir et orore, lad. juspe en falbala garnye de quatre gallons d’argent autour, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de soixante livres, cy LX l.
Item un autre manteau et une juppe de taffetas rayez d’argent prisez et estimez ensemble à la somme de trente cinq livres, cy XXXV l.
Item un autre manteau de taffetas couleur jeaulne prisé et estimé à la somme de dix livres, cy X l.
Item un autre manteau de popeline couleur noir garny d’hermine et une juppe de pareille estoffe et garniture, le tout prisé et estimé ensemble à la somme de cinquante livres, cy L l.
Item deux corcetz de thoille jeaulne garnye de petitz rabactz et un corps couvert de tably blanc avecq une pièce d’estoffe d’argent au devant, le tout prisé et estimé à la somme de vingt livres, cy XX l.
Item une juppe de thoille rayée prisée et estimée à la somme de quatre livres, cy IIII l.
Item un petit tabouret couvert de cuir de Roussy et deux petittes chaises de bois de noyer couvertes de paille, prisés et estimés le tout ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Et après avoir vacqué au présent inventaire jusques à sept heures sonnées, l’assignation pour la confection d’icellui a esté continuée, du consentement de lad. dame veuve dud. sieur de Waldegrave et dud. sieur procureur du Roy, à demain huit heures du matin, et tout ce que dessus inventorié laissé à la garde et possession de lad. dame, laquelle s’en est vollontairement chargée et promis le tout représenter touttes fois et quantes, et ont signé
Isabella Waldegrave
Le Grand, Geille, Delagarde
De Georges
Guillon de Fontey
Et le quinziesme jour dud. mois de juillet audit an mil sept cent un, neuf heures du matin, à la requête et présence que dessus, en continuant la confection dud. présent inventaire dans led. appartement, a esté […].
Item un coffre bahut couvert […] fermant à clef prisé et estimé […] à la somme de douze livres, cy XII l.
Item dans ledit coffre s’est trouvé un corps de juppe de moire noir, un autre corps de moire blanche garny de petite dantelle d’argent doublé de tafetas banc d’Angleterre, un autre corps de robe de drap noir, une juppe et une guene de drap noir, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de quarente six livres, cy XLVI s.
Item un corps de moire blanche doublé de tafetas, un autre corps de thoille brodé de soye blanche, un autre corps de robe de drap de Saint Maur doublé de tafetas, une guene de manteau de damas noir aveq un corps de mesme, le tout à usage de lad. dame veuve, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de soixante dix livres, cy LXX l.
Item un manteau de damas à fleurs d’or, une juppe de pareille étoffe rayé, le tout d’amarante, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de cent livres, cy C l.
Item un autre coffre bahut fermé à clef prisé et estimé à la somme de quinze livres, cy XV l.
Item dans led. coffre s’est trouvé une paire de drap de flanelle d’Angleterre prisez et estimez ensemble à la somme de livres, cy X l.
Iem une armoire à deux guichetz fermant à clef, de bois de sapin, prisé et estimé à la somme de dix huit livres, cy XVIII l.
Item dans ladite armoire, s’est trouvé trois paires de draps de thoille de demye Holande, prisés à la paire trente livres, revenant lesd. trois paires à la somme de quatre vingtz dix livres, cy IIIIxxX l.
Item trois douzaines de serviettes de thoille prisez et estimez ensemble à la somme de douze livres, estant eslimez, cy XII l.
Item deux douzaines de serviettes, une grande nappe de thoille damassée, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de vingt cinq livres, cy XXV l.
Item cinq douzaines de serviettes et cinq nappes de thoille ouvrée, prisé et estimé le tout ensemble à la somme de cinquante cinq livres, cy LV l.
Item six serviettes servant pour essuyer les mains, de thoille blanche, prisez et estimez ensemble à la somme de trois livres, cy III l.
Item six paires de drap de thoille blanche, prisé et estimés la paire neuf livres, revenant le tout ensemble à la somme de cinquante quatre livres, cy LIIII l.
Item une armoire à deux guichets fermant à clef, de bois de poirier et chesne, prisée et estimée lad. armoire à la somme de seize livres, cy XVI l.
Dans laquelle armoire ne s’est trouvé aucune chose.
Item un moulin à poivre, une petite […] carrée, une petitte table de bois de […], prisé et estimé le tout ensemble à la somme huit livres, cy VIII l.
Item un tourne broche de fer garny de ses roues et cordages, prisé et estimé à la somme de cent sols, cy C s.
Item paire de chenets, pelle, […], broche de fer et une marmitte aussy de fer, prisé et estimé le tout ensemble à quarente sols, cy XL s.
Item une bassinoire de cuivre rouge, prisé et estimé à la somme de trois livres, cy III l.
Item trois chaises de bois blanc garnyes de paille, prisez et estimez ensemble à la somme de quinze sols, cy XV s.
Icy sont tous les meubles despendant de la communaulté desd. deffunt sieur Waldegrave et dame sa vefve.
Ce fait a esté vacqué à veoir les papiers et tiltres representez par lad. dame de Waldegrave dans ledit apartement, et veues et leus en la presence desd. partyes esd. noms, dud. notaire et tesmoings, par Jacques Kerke, gentilhomme hirlandois nommé pour interprette au subjetz desd. tiltres et papiers, en sorte que ce qui s’est trouvé bon et utile et necessaire a esté mis dans une cassette pour estre inventorié à ce presant inventaire, et ce qui s’est trouvé inutil comme lettres misives et documents de medecine et memoires non signez ny arrestez, a esté rejetté comme chose inutille à inventorier du consentement et sur la requeste desd. partyes, pour esviter à consommer du temps mal à propos et esviter à frais. Et apres avoir vacqué aud. present inventaire depuis lad. heure de neuf heures jusques à celle de douze heure sonnez, sur la requeste desd. partyes, avons remis et continué l’assignation à icelles partyes à ce jourd’huy, trois heures de relevée, et le tout laissé en la garde et pocession de lad. dame vefve Waldegrave, laquelle s’en est vollontairement chargée et promis le tout representer quand et à quy il appartiendra, aux protestations respectives desd. partyes cy devant faites par lesd. partyes esd. noms, qu’elles reyterent, et ont signé.
Isabella Waldegrave
Le Grand, Delagarde
Jacques Querque, Geille
De Georges, Guillon de Fonteny
[…]
Ensuivent lesd. tiltres, papiers et registres
[…]
Item dans ledit appartement s’est trouvé une liasse composée de quatre vingt seize pieces qui sont memoires et lettres ecriptes en anglois qui concernent les affaires dudit deffunt chevalier Lienard Waldegrave touchant les revenus de ses biens qui sont en Angleterre, la pluspart estant escrites par le sieur Benefild, sur la pluspart desquelles sont des mentions escrites de la main dudit deffunt sieur de Waldegrave de ce qu’eles contiennent, dont ne sera fait plus ample mention, lesd. quatre vingtz seize pieces inventoriées l’une comme l’autre soubs la cotte quinze
Item soixante une pieces attachez ensemble en une liasse composée et qui sont lettres missives et memoires escrites en langue françois et non en anglois, de la maison du sieur Delagarde, addressante aud. deffunt sieur chevalier de Waldegrave, lequel sieur Delagarde recevoit les rentes dud. sieur de Waldegrave de ses rentes sur l’hostel de ville de Paris, au dos de la premiere desquelles lettres est une quittance du thailleur dud. deffunt de Waldegrave, et sur lesquelles lettres en plus grande partye il y a des mentions escrites de la main dud. deffunt sieur de Waldegrave de ce que lesd. lettres contiennent, lesquelles soixante une piece ont esté inventoriées l’une comme l’autre soubs la cotte seize
Item une liasse composée de quatorze pieces atatchez ensemble, qui sont promesses et lettres sur lesquelles led. deffunt sieur chevalier de Waldegrave a presté aux particuliers y desnommez quelque argent […] par les mentions que led. sieur de Waldegrave a fait et escript en langue angloise sur lesd. lettres, qui sont l’estat de ce qui y est contenu, lesd. quatorze pieces inventoriées l’une comme l’autre soubs la mesme cotte six sept
[…]
Item a esté representé par lad. dame vefve de Waldegrave une boeste de cuivre rouge dans laquelle s’est trouvé vingt huit diamentz, les uns moyens, les autres plus petits, et les autres un peu plus forts, estans tous ensemble par le sieur Bruckman, lapidaire aleman demeurant de present aud. Saint Germain, à la somme de six cens soixante dix huit livres, lequel l’a fait en sa conscience apres serment par luy fait en tel cas requis et accoustumé, et a signé, cy VIc LXXVIII l.
Bruckman
Déclarant lad. dame vefve dud. sieur chevalier de Waldegrave les sommes qui ensuivent, scavoir
Aux domestiques dud. sieur de Waldegrave et de lad. dame sa vefve la somme de six cens cinquante neuf livres cinq sols, y compris cent livres que led. deffunt sieur de Waldegrave a prié lad. dame sa vefve que l’on donna à Guillaume, son valet, pour récompence outre ses services, cy VIc LIX l. V s.
Plus tous les frais funéraires dud. deffunt sieur de Waldegrave, compris la cire, montans, compris les mémoires qui luy ont esté donnez, à la somme de trois cens dix livres six sols, cy IIIc X l. VI s.
Item qu’il est deub aux révérends pères récolez de Saint Germain la somme de soixante livres pour quatre vingtz messes dites pour le repos de l’âme dud. deffunt sieur de Waldegrave, à raison de quinze sols chacune, cy LX l.
Plus au sieur Varlet, orfèvre, la somme de deux cens dix livres pour reste d’argenterye par luy fournye aud. deffunt sieur de Waldegrave, cy IIc X l.
Plus à une marchande de thoile de Saint Germain, la somme de quarante neuf livres cinq sols pour thoille par elle fournye, cy XLIX l. V s.
Plus à la dame Honeston, cousturière, la somme de trente six livres quatre solz pour fassons d’habits, cy XXXIX l. IIII s.
Plus à monsieur François de Waldegrave, la somme de cent cinquante six livres pour despence par luy faite à Paris pour led. deffunt sieur de Waldegrave, cy CLVI l.
Plus à la damoiselle Monistant, femme de chambre de lad. dame vefve dud. deffunt sieur de Waldegrave, la somme de quatre livres dix sols pour quelque advence qu’elle a faite pour la depsence de leur maison, cy IIII l. X s.
Plus à messieurs Pellerin et Joseph Rouchy, frères de lad. dame de Waldegrave, la somme de deux mil six cens quatre vingtz livres qu’ils ont prestez à lad. dame pendant les deux dernières maladies dud. deffunt sieur de Waldegrave pour subvenir à la despence de leur maison et ce quy estoit necessaire de fournir pour soliciter led. deffunt sieur de Waldegrave, qui estoit saisy de la clef de son coffre et que n’estant en estat d’y aller, elle a esté obligée de faire l’emprunt de lad. somme de deux mil six cens quatre vingtz livres, cy IIm VIc IIIIxx l.
Plus à un serrurier demeurant à Saint Germain en Laye dont elle ne scayt le nom, la somme de dix livres quinze sols pour ouvrages de son mestier qu’il a fait suivant son mémoire, cy X l. XV s.
Plus au nommé Daganicourt, la somme de dix livres quinze sols pour avoir accordé le clavesin inventorié au présent inventaire pendant le vivant dud. deffunt sieur de Waldegrave, cy X l. XV .s
Plus au nommé Bourdin, marchand demeurant à Versailles, la somme de deux cens vingt huit livres quinze sols pour marchandise de thoille d’Holande, cy IIc XXVIII l. XV s.
Item dans une petite cassette, s’est trouvé dans une petite cassette un sac dans lequel s’est trouvé en argent blanc et un louis d’or et quelque monnoye la somme de six cens dix huit livres dix sept sols six deniers, eu esgard au cours présent, laquelle somme lad. dame vefve de Waldegrave a déclaré appartenir à mademoiselle de Waldegrave, sœur de Milord de Waldegrave, comme il est justiffié par un bordreau escrit en anglois de la main dud. sieur de Waldegrave, inventorié sous la cotte vingt huit.
Lequel bordreau a esté remis dans led. sacq avec la susd. somme, cy VIc XVIII l. XVII s. VI d.
Ce fait, estant tout ce qui s’est trouvé, tout le contenu inventorié au présent inventaire sans réserve est demeuré en la garde et pocession de lad. dame vefve de Waldegrave, du consentement du sieur procureur du Roy aud. nom, laquelle s’en est vollontairement chargée pour en faire la représentation quand et à qu’il appartiendra, aux susd. protestations respectives reyterez, et ont signé
Isabella Waldegrave, Delagarde
Le Grand, J. Querque
Le Grand, Guillon de Fonteny
Et le vingt trois dud. mois de juillet aud. an mil sept cens un, trois heures de relevée, est comparu en l’estude et par devant led. notaire sur et soubzsigné ledit sieur Thomas Neville, gentilhomme de la chambre de monseigneur le prince de Gal, asisté de maitre Jacques Gramond, son procureur, lequel a dit et déclaré que feu monsieur le chevalier de Waldegrave desnommé en l’inventaire des autres parts, par une juste confiance qu’il a eue en son amityé, il a bien voulu luy confier le despost tant de son testament olografe et ordonnance de dernière vollonté, fermé d’une enveloppe cachetée du cachet de ses armes aveq une suscription que c’estoit sa dernière volonté, que les grosses de huit contracts de constitution de rente faites à son proffit par messieurs les prevost des marchands et eschevins de la ville de Paris, desquelles choses desposez led. sieur de Neville a donné sa recognoissance par escrit aud. sieur chevalier de Waldegrave de les luy rendre à la demande qu’il en feroit et s’il venoit à décedder auparavant ladite demande, led. sieur de Neville a promis remettre lesd. contracts de constitution de rente à ceux qui seront recogneus y avoir plus de droit suivant la destination que led. feu chevalier de Waldegrave en auroit fait par son dit testament sans pouvoir autrement s’en dessaisir, contient aussy ledit escrit la promesse dudit sieur de Neville de n’ouvrir led. testament qu’en la presence du révérend père Sanderet, confesseur du Roy d’Angleterre, de Charles Laybonne et de Jacques Nihell […] deux d’iceux assemblés ou de quelqu’un d’eux, porte aussy sad. recongnoissance que led. sieur de Neville observera fidèllement les intentions que led. feu chevalier de Waldegrave luy a declarez et qu’il exécutera autant qu’il sera à son possible tout ce que led. feu chevalier de Waldegrave luy a recommandé de farie après son deceds comme il est plus amplement poirté par led. testament datté du premier avril mil sept cens un, présente année, en exécution duquel, et aussitost le deceds arivé dud. sieur chevalier de Waldegrave, ledit sieur Neville auroit esté informé madame de Waldegrave, son espouse, du despost qu’il luy a esté fait dud. testament et desd. contracts, ensuitte en la présence tant de lad. dame que de monseigneur le duc de Bawik, dud. père Sanderer, des deux frères de lad. dame, dud. sieur de Lebonne et du sieur François de Waldegrave, nepveu dud. deffunt, il avoit esté fait l’ouverture dud. testament et d’iceluy pris lecture, après quoy il a esté remis es mains dud. sieur Neville pour estre par luy gardé aveq lesd. contracts à la conservation des droits des personnes desnommez aud. testament, pour la seureté desquels et pour l’exécution des intentions et volontez dud. feu sieur chevalier de Waldegrave, suivant la déclaration qu’il en a faite aud. sieur de Neville, il en sera et en demeurera dépositiire pour estre par luy dellaisé conformément aud. testament ainsi et à qu’il appartiendra, lesquels huit contracts il a présentement exibez qui se consistent le premier, dabté du cinq janvier mil six cens quatre vingtz dix neuf, de cinq cens livres de rente racheptables de la somme de dix mil livres, passé devant Aumont, notaire au Châtelet de Paris, second du trois mars mil sept cens passé devant led. Aumont et Valet de six cens livres de rente racheptables de douze mil livres, le troisiesme dud. jour trois mars mil sept cens de cinq cens livres de rente racheptable de dix mil livres passé devant led. Aumont et Valet, le quatriesme desd. jour et an de trois cens quinze livres de rente racheptable de six mil trois cens livres devant lesd. notaires, le cinquiesme dud. jour et an de deux cens quatre vingts dix huit livres racheptables de cinq mil neuf cens soixante livres devant led. notaire, le sixiesme dud. jour et an de trois cens quarente livres racheptables de sept mil huit cens livres devant led. notaire, le septiesme dud. jour et an devant lesd. notaires de quinze cens huit livres de rente racheptable de huit mil cens soixante livres et le huitiesme et dernier devant le mesme notaire de quatre cens livres de rente racheptable de huit mil livres lesd. jour et an, lesquels ont esté présentement rendus aud. sieur Neville, lesquels il entend garde jusques à ce que, conformément aud. testament, il ayt esté recogneu aveq les interestz et legitimes contradictions, à qui deux lesd. contrats doivent appartenir aux termes dud. testament et non autrement, comme led. sieur chevalier de Waldegrave luy a expressement recommandé et qu’il s’y est engagé par son dit escrit du premier avril dernier, dont et de quoy led. sieur de Neville a requis acte aud. notaire, quy luy a octroyé le présent aud. Saint Germain, en son estude, présens Pierre Rachine, maitre chirurgien, et maitre Charles Vieillard, procureur demeurant aud. lieu, tesmoings lesd. jour et an, et ont signé
Tho. Neville, Gramond
Guillon de Fonteny »

Acte de baptême de Jean Paul Stafford, fils du vice-chambellan du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy vingt septiesme juin, a esté baptizé par moy prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, soussigné, Jean Paul, né en legitime mariage le jour precedent, fils de messire Jean Stafford, vice chambellan du roy d’Angeleterre, et de Marie Southcot, ses pere et mere, le parein messire Jean Carelle, secretaire de la reine d’Angleterre, la mareinne haute et puissante dame madame la contesse de Middleton, lesquels ont signé.
Marie Stafford, Plowden, Caryll
Guillaume Stafford, K. Middleton
De Benoist »

Acte d’inhumation de Walter Dormer, cocher de la reine d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy quatorziesme juin, a esté inhumé dans cette eglize Waltere Dormer, cocher de la reine d’Angleterre, epoux de Rebecca Cocks, aagé d’environ quatre vingt deux ans, decedé le jour precedent, vespres des morts, prieres et suffrages accoutumez chantez pour le repos de son ame en presence de maistres Nicolas Desprez, prestre, et Pierre Parmantier, diacre, qui ont signé.
Desprez
Parmantier »

Acte de baptême de Jacques Read dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, le prince de Galles étant son parrain

« Ce jourd’huy vingt huitieme may, a esté baptizé dans la chapelle du château vieil de ce lieu par monsieur l’abbé Ronchy, aumosnier de Leurs Majestez britanniques, Jacques, né en legitime mariage le jour precedent, fils de Jean Read, chef de la fruiterie du roy d’Angleterre, et de Jeanne La Plume, ses pere et mere, le parein haut et puissant prince Jacques, prince de Galles, fils de tres haut et puissant monarque Jacques second, roy d’Angleterre, et de tres vertueuse princesse Marie d’Est, reine, son epouze, la mareine madame Sophie Bulkeley, dame d’honneur de la reine d’Angleterre, lesquels ont signé avec le pere present, en presence de messire Jean François de Benoist, prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, lequel a apporté les saintes huisles et assisté à la ceremonie revestu d’etolle et surplis.
Jacques P.
J. Bulkeley
John Read
De Benoist, P. Ronchi »

Acte de baptême d’Edouard Joseph Roche à Saint-Germain-en-Laye, un gentilhomme de la chambre du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soubsigné Eduard Joseph, né en legitime mariage le jour precedent, fils de François Roche, domestique de Sa Magesté, et de Marthe Pedley, ses pere et mere, le parain le sieur Charles Lyborne, gentilhomme de la chambre du roy d’Angleterre, la marainne damosielle Elisabeth Boukccingan, tous anglois et demeurant sur cette paroisse, lesquels ont signé.
Elizabith Byckeham, Cha. Leyburne
Geoghegan »

Acte de mariage de Terence Dogherty, palefrenier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy troizieme may mil sept cent, a esté fait et solmenisé en face de nostre mere sainte Eglise par moy prestre soubsigné le mariage de Terence Dogherty, palfrenier du roy d’Angleterre, fils de feu Eugene Dogherty et d’Elizabeth Sovigny, ses pere et mere, d’une part, et de Gillette Neary, fille de feus Thomas Neary et d’Helenne Purshelle, d’austre part, tous deux de cette paroisse et irlandois de nation, apres avoir faitte la publication des bans au prosne de la messe paroissialle par toris dimanches ou festes consecutifs, scavoir les dix huit, vingt cinq avril et premier may de la presente annez, les fiancailles faittes le jour precedent, le tout sans opposition en presence de Jeremie Bromer, amy, et de Barthelemy Capoche et d’Eduard Hanloy et d’Hugues Augustin Baussonnet, tous amis, lesquels ont signé avec l’epoux et l’epouse.
Gillette MacEnnery
Elizabeth Watkins, Broomer
Bart. Krappoch, Baussonnet
Edward Butter
Edward Hanly, Dromgole »

Acte de baptême de Marie Shaw, fille d’un sellier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté baptisé par moy prestre soubsigné Marie, née en legitime mariage le jour precedent, fille de Jean Shaw, cellier du roy d’Angleterre, et de Jeanne Perkins, ses pere et mere, le parain Thomas Bans, comis au bureau du roy, la marainne Marie Shaw, tante de la susditte baptisée, lesquels ont signé avec le pere.
Tho. Banckes
Mary Shaw
Regnault, John Shaw »

Acte de baptême de Thomas Charles Wevelle dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, le roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptisé par monsieur l’abbé de Ronchy, aumosnier du roy et de la royne d’Angleterre, Thomas Charles, né en legitime mariage le jour precedent, fils du sieur Thomas Wevelle, gentilhomme servant du roy d’Angleterre, et de damoiselle Jeanne Chapelle, ses pere et mere, le parain tres haut et tres puissant roy de la Grande Bretagne Jacques second, la marainne madame la duchesse Tirconelle, lesquels ont signé en presence et du consentement de messire Jean François de Benoist, prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, lequel a apporté les saintes huiles revestu d’etolles et de surplis, et a aussi signé.
De Benoist, Jacques R.
P. Ronchi »

Acte de baptême de Marie Word à Saint-Germain-en-Laye, la gouvernante du prince de Galles étant sa marraine

« Ce jourd’huy septiesme avril, a sté baptizée par moy prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, soussigné, Marie, née en legitime mariage le troisiesme du present mois, fille Guillaume Word, domestique de monseigneur le duc de Berbik, et de Catherine Relly, ses pere et mere, le parrein haut et puissant seigneur messire Jacques, duc de Bervik, la mareine haute et puissante dame madame Marie, contesse de Perth, gouvernante de monseigneur le prince de Galles, lesquels ont signé.
La conttess de Perth
Berwick, De Benoist »

Testament de Pelegrine Tourine, femme de chambre de la reine d’Angleterre à Saint-Germain-en-Laye

« Par devant Louis Guillon de Fonteny, notaire et gardenottes du Roy à Saint Germain en Laye soubzsigné, presens les tesmoings cy apres nommez, fut presente en sa personne dame Pelegrine Tourine, fille majeure, femme de chambre de la Reyne d’Angleterre, estant de present aud. Saint Germain, en un appartement au vieil chasteau au dessoubs de l’apartement de la Reyne, gisante au lit, malade, touttesfois seine d’esprit, mémoire et entendement ainsy qu’il est apparu aud. notaire et tesmoings par ses parolles, gestes et mainctien, laquelle considerant qu’il n’y a rien de plus certain que la mort ny de sy incertain que l’heure d’icelle, ne desirant decedder sans declarer sa dernier vollonté, a par ces presentes fait, dicté et nommé de mot à mot aud. notaire, presens les tesmoings cy apres nommez, le present son testament et ordonnance de derniere vollonté ainsy qu’il ensuit.
Premierement, comme bonne crestienne a recommandé son ame à Dieu, suppliant Sa Divine Majesté recevoir son ame en son paradis apres son deceds.
Item veult et entend son corps estant mort estre enterré et inhumé en l’esglise parroissialle dud. Saint Germain.
Item veult et entend que, incontinant apres son deceds, qu’il soit dit cinq cens messes basses et requiem pour le repos de son ame.
Item donne et legue à Jeanne Tourine, sa sœur, vefve de Marc Anthoine Rochy, quatre cens escus, monnoye de Modenne, à une fois payer et qui retourneront apres le deceds de sad. sœur à ses filles.
Item donne et legue à Pudence Tourine, sa niepce, aussy la somme de quatre cens escus, monnoye de Modenne, à une fois payer.
Et à l’esgard du surplus de tous ses biens meubles et immeubles, à quoy ils puissent monter et valoir qui se trouveront en Italie, en Angleterre, aud. Saint Germain et partout ailleurs, sans reserve, lad. dame Tourine testatrice les donne et legue entierement à Joseph, Mates, Estienne et Dominique Tourine, ses quatre nepveux, enfans de deffunt Dominique Tourine, et de sa premiere et seconde femme, pour estre tous lesd. biens partagez esgallement entr’eux quatre à l’amiable et sans contestation.
Et pour executer et accomplir le present testament, iceluy augmenter plustost que diminuer, lad. dame Tourine testatrice a nommé la personne de madame la comtesse d’Alncon, la prie d’en prendre la peine s’il luy plaist, revoquant par ladite dame Tourine, testatrice, tous autres testamens et codivils qu’elle pouroit avoir faitz avant le present. Ce fut ainsy fait dicte et nommé de mot à mot par led. dame Tourine testatrice aud. notaire, presens les tesmoings et à icelle dame Tourine, testatrice leu et releu par led. notaire, presens iceux tesmoings qu’elle a dit bien entendre et estre son vray testament et ordonnance de derniere vollonté qu’elle veult estre executté comme sa derniere vollonté aud. Saint Germain en son dit appartement, presens messire Pellerin Ronchy, aumosnier de la Reyne d’Angleterre, et de messire Charles Molza, comte italien, estans de present aud. Saint Germain à la suitte du Roy et de la Reyne d’Angleterre, tesmoings, l’an mil six cens quatre vingts quatorze, le vingt deuxiesme jour de septembre apres midy, et ont signé, fors lad. dame Tourine, testatrice, qui a declaré ne scavoir escrire ne signer de ce interpellée.
Pelerin Ronchi, aumosnier de la Reine d’Angleterre
Charle Molza
Guillon de Fonteny »

Payements concernant Saint-Germain-en-Laye dans le rôle du trésor royal

« [f. 10] A [Pierre Turlin, tresorier general de l’Argenterie du Roy], la somme de trois mil une livres douze sols pour employer au fait de sad. charge, mesmes pour avec VIm l. qu’il a cy devant receue suivant l’ordonnance du 12 octobre 1667 faire celle de IXm l. pour le parfait paiement des frais et despences qui ont esté [f. 10v] faictes pour le balet que Sa Majesté a fait danser dans la salle du vieux chateau de Saint Germain sur la fin d’octobre 1667 suivant les memoires et parties arrestées par le sieur comte du Lude, premier gentilhomme de la chambre du Roy, cy : IIIm I l. XII s.
[…]
A me Pierre Olivier, sieur de Prelabbé, aussi tresorier general de l’Argenterie du Roy, la somme de vingt neuf mil huit cens trente quatre livres sept sols que Sa Majesté lui a ordonnée pour emploier au fait de sa charge, mesmes pour avec XLIXm l. dont a esté cy devant fait fonds en ses mains d’une part, et LXXm CLXIII l. VIII s. entre les mains du tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la Chambre me Michel Daligre d’autre pour l’effect cy apres, faire CXLVIIIm l. IXc IIIIxx XVII l. XV s. pour le parfait paiement des despences faictes pour le bals des Muses que [f. 11] Sa Majesté a fait danser dans la salle du vieux chateau de Saint Germain en Laie durant le carnaval de l’année 1667, le tout suivant l’estat desd. despences arresté par le sieur duc de Mortemart, premier gentilhomme de la chambre, le XXe avril 1667, cy : XXIXm VIIIc XXXIIII l. VII s.
[…]
[f. 11v]
Aud. [Michel Daligre, tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la Chambre du Roy], pareille somme de quinze cens livres pour le paiement tant du logement des soubs maitres et chantres de la musique de la chapelle du Roy que des frais extraordinaires qu’ils ont esté obligez de faire pendant les mois de may, septembre et octobre 1667 que Sa Majesté a sejourné audit Saint Germain, cy : XVc l.
A lui, la somme de dix mil quatre vingts cinq livres dix huit sols pour employer au paiement des despences faites pendant le quartier d’octobre 1666, scavoir IIIm CLXIX l. pour les despences du petit balet de l’Invincible dansé dans la salle du vieux chasteau de Saint Germain, VIm IXc XVI l. XVIII s. pour celles faictes tant pour les voitures de la ville de Paris aud. lieu des comediens françois, espagnols et italiens avec leurs hardes que pour le logement et fournitures [f. 12] de bougies et cires pour les comedies qu’ils ont representées devant Sa Majesté et sa cour et suitte pendant led. quartier d’octobre 1667, le tout suivant l’estat desd. despences arresté par le sieur duc de Mortemart, premier gentilhomme de la chambre du Roy, le 15 mars 1667, cy : Xm IIIIxx V l. XVIII s.
Audit Daligre, la somme de dix huict mil cent soixante trois livres huit sols pour avec LIIm l. dont il a esté ci devant fait fonds en ses mains d’une part et LXXVIIIm VIIIc XXXXIIII l. VII s. entre les mains du tresorier general de l’Argenterie me Pierre Olivier, sieur de Prelabbé, d’autre, pour l’effect cy apres, faire CXLVIIIm IXc IIIIxx XVII l. XV s. pour le parfait paiement des despences faites pour le balet des Muses dansé à Saint Germain en Laie durant le carnaval 1667, le tout suivant l’estat desd. despences arresté par led. sieur duc de Mortemart le XXe avril 1667, cy : XVIIIm CLXIII l. VIII s.
A lui, la somme de quatre mil sept cens quarente trois livres seize sols dix deniers pour delivrer aux denommez cy apres pour leur paiement des broderies, marchandises par eux fournies [f. 12v] et autres despences par eux faites pour le service de Sa Majesté pendant les six premiers mois 1667, scavoir VIIc LXXII l. XVII s. VI d. à Clinchamp, chef de fruiterie, pour toutes les cires fournies aux bals et comedies pendant le quartier de janvier 1667, IIc L l. pour l’amphiteatre qui a esté fait dans la chapelle du château de Saint Germain en Laye pour placer les deux musiques de la chambre et de la chapelle de Sa Majesté durant la semaine saincte, CX l. au nommé Lavigne pour le louage de dix carrosses à deux chevaux à XI l. chacun pour mener lad. musique de la chambre de Paris à Saint Germain, XL l. au sieur Bosny pour le port et rapport de tous les instrumens de musique, LXIIII l. pour les cires fournies en la chapelle dud. château de Saint Germain pendant la semaine saincte, XXI l. au sieur Wertelet, chapelain, pour 7 aunes de taffetas blanc à III l. l’aune pour servir à l’adoration de la croix en lad. chapelle, CXXX l. XIIII s. à Hauroy, tapissier ordinaire de la chambre, pour avoir racommodé des meubles de lad. chambre au mois de febvrier 1667, VIIc LXXVI l. à Dallemagne, brodeur, pour une augmentation de broderie d’or et autres ajustements à une housse de cheval pour le Roy, XIIc LXII l. [f. 13] à Jean Picart et Pierre Marchais, cofretiers, pour les malles, fourreaux et autres choses qu’ils ont fournies pour le service de Sa Majesté, VIc VII l. X s. pour fourniture de deux lits de veille pour les premiers valets de chambre de Sa Majesté et Vc IIIIxx XIX l. pour fourniture de deux autres lits de veille pour les premiers valets de garderobbe, le tout suivant les parties arrestées par le sieur comte du Lude, premier gentilhomme de la chambre, cy : IIIIm VIIc XLIII l. XVI s. VI d.
Aud. Daligre, la somme de quatorze mil deux cens quarente une livres sept sols pour le parfait paiement des despences qui ont esté faictes à cause du balet que Sa Majesté a fait danser dans la salle du vieux château de Saint Germain sur la fin du mois d’octobre 1667 suivant les parties arrestées par led. sieur comte du Lude, cy : XIIIIm IIc XLI l. VII s.
[…]
[f. 13v] A lui, la somme de quinze cens livres pour delivrer aux nommez Duprond, Saint André, Arenald, Paysan, Vagnart, Favier, Mahieu de Chicanneau de Saire le second, et Frignac, maitres à danser, laquelle Sa Majesté leur a accordée pour leur recompense d’avoir dansé dans le balet qu’elle a fait danser à Saint Germain en Laye au mois d’octobre 1667 à raison de CL l. chacun, cy : XVc l. »

Acte de baptême de Marie Elizabeth Leclair, fille d’un palefrenier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre soussigné Marie Elizabeth, née en legitime mariage le jour precedent, fille de Nicolas Leclair, palfrenier du roy d’Angleterre, et de Marie Leclair, ses pere et mere, le parein Philippes Davia, fils de monseigneur le comte d’Almont, et de dame Marie Victoire de Montecuculli, son epouze, la mareine Elizabeth Maguenes, fille du sieur Arms Maguenes, ecuyer de la reine d’Angleterre, et d’Elizabeth Fitgeralde, ses pere et mere, de cette paroisse, lesquels ont signé.
Filipe Davie d’Almond, Elizabeth Magenis
Desprez »

Acte de mariage de Dominique Dufour, valet de chambre de la reine d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy seizieme fevrier, a esté fait et solemnizé en face de notre mere sainte Eglize par moy prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu de Saint Germain en Laye soussigné, le mariage de Dominique Dufour, ecuyer, valet de chambre de la reine d’Angleterre, fils de Dominique Dufour, aussy ecuyer, valet de chambre de la reine, et d’Estiennette Martin, ses pere et mere, d’une part, et de damoiselle Rebecca Menzies, fille de Jacques Menzies, ecuyer, argentier de la maison du roy d’Angleterre, et de Henriette Marie Tarker, ses pere et mere, d’autre part, tous deux de cette paroisse, apres la publication d’un ban faicte au prosne de la grande messe de paroisse le septiesme du present mois et ayant obtenu dispense des deux autres publications de monseigneur l’archevesque de Paris en datte du neufviesme dudit mois, les fiancailles faittes le jour precedent, le tout sans aucune opposition et en presence de Dominique Rougé, officier du roy d’Angleterre, Robert Erwin, aussy officier, Richard Thomas, officier de la reine, Dominique Dufour, susdit pere de l’epoux, et de Jacques Menzies, père de l’epouze, et de maitre François Gaultier, prestre, lesquels ont signé avec l’epoux et l’epouze.
Dufour, Minzes, Dufour, Ja. Menzies
D. Rougez, Rich. Thomas, Rob. Irwin
Etiennette Martin, Henreta Maria Jooker
F. Gaultier, Anne Rodwon
Atkins, Elezabeth Lesczetin
De Benoist »

Acte de mariage de Michel Bedingfeild, valet de chambre du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy treiziesme fevrier, a esté fait et solemnizé par moy prestre vicaire soussigné le mariage de Michel Bedinfeid, valet de chambre de Sa Majesté britannique, veuf d’Elizabeth Plompson, d’une part, et d’Elizabeth Lea, fille de Guillaume Lea, deffunt, et de Anne Hilbard, ses pere et mere, d’autre part, tous deux anglois de nation, de cette paroisse, apres la publication d’un ban faitte au prosne de la grande messe paroissiale le septieme du present mois et apres avoir obtenu dispense des deux autres de monseigneur l’archevesque de Paris en datte du neuf du mesme mois, les fiancailles faittes le jour precedent, le tout sans aucune opposition et en presence de Thomas Heywood, valet de chambre de Saditte Majesté britannique, Guillaume Chauvois, valet de garde robbe, Jean Bevims, valet de pied de Sa Majesté britannique, Pierre Parmantier, diacre, qui ont signé.
Mich. Bedingfeild, Elizabeth Lea
Tho. Heywood
G. Chauvoys, John Bevan
P. Parmantier, Trinité »

Acte de mariage de Jean Prieur, valet de chambre du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy neufviesme fevrier, a esté solemnizé en face de nostre mere sainte Eglize par moy prestre soussigné, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de Saint Germain en Laye, le mariage de Jean Prieur, ecuyer, valet de chambre du roy d’Angleterre, fils de deffunts Jean Prieur et de Margueritte Dubois, ses pere et mere, d’une part, et de damoiselle Magdelaine Favanne, fille de deffunt Antoine Favanne, ecuyer, lieutenant des chasses du roy d’Angleterre, et de damoiselle Cecille Hebert, ses pere et mere, d’autre part, tous deux de cette paroisse, apres les trois publications de bans faittes aux prosnes des grandes messes paroissialles le dix septiesme, vingt quatriesme et dernier jour de janvier dernier passé, les fiancailles faittes le jour precedent, le tout sans aucune opposition et en presence de Christophe Willams, officier du roy d’Angleterre, Jacques de Labadie, premier valet de chambre du roy d’Angleterre, Marie Anne Skinard, femme dudit sieur Jacques de Labadie, de damoiselle Cecille Hebert, mere de l’epouze, Estiennette Martin, femme de Dominique Dufour, valet de chambre de la reine d’Angleterre, et François Gautier, prestre, et autres parents et amis qui ont signé avec l’epoux et l’epouze.
Prieur, Magdelaine Favane
Christophe Williams, Cecille Hebert
De Labadie, Marye Skimer
Etiennette Martin, De Benoist
Anne Robert »

Acte d’inhumation d’Anne Halles, femme d’un postillon du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy cinquiesme janvier, a esté inhumée dans cette eglize Anne Halles, aagée de trente sept ans, femme d’Henry Kerby, postillon du roy d’Angleterre, decedée le jour precedent, messe haute, prieres et suffrages accoutumez chantez pour le repos de son ame n presence de maitres Nicolas Desprez, prestre, Pierre Parmentier, diacre, sacristain, et d’Henry Kerby, son mary, lesquels ont signé.
Henry Kerby, P. Parmentier »

Acte de baptême de Louis Nairne à Saint-Germain-en-Laye, un aumônier de la reine d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soussigné, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, Marie René, né en legitime mariage le jour precedent, fils de Gaspard Leconte, valet de pied de la reine d’Angleterre, et de Jeanne Flechy, ses pere et mere, le parrein René MagDanelle, gentilhomme de la chambre du roy d’Angleterre, la mareine madame la comtesse d’Almont, dame d’honneur de la reine d’Angleterre, tous demeurants en cette paroisse, qui ont signé avec le pere present.
R. MacDonell
Vittoria Montecucoli d’Avia d’Almond
Gaspart Leconte, De Benoist »

Payements concernant Saint-Germain-en-Laye dans le rôle du trésor royal

« [f. 23v] Audit [Pierre Turlin, tresorier de l’Argenterie du Roy], la somme de six mil livres pour emploier au paiement des frais et despenses à faire pour le petit balet qui a esté dansé dans la salle du château de Sainct Germain en Laye, cy : VIm l.
[…]
[f. 26] A [Pierre Olivier, sieur de Prelabbé, aussi tresorier general de l’Argenterie du Roy], la somme de sept mil livres pour la continuation de la despence à faire pour le balet des Muses que Sa Majesté a fait danser à Saint Germain outre XXVIIIm l. à luy ordonnez pour le mesme effect, cy : VIIm l.
A luy, la somme de six mil livres pour employer au fait de sa charge, mesmes pour la continuation des despences à faire pour les habits et autres choses necessaires pour le balet que Sa Majesté a fait danser à Saint Germain, et ce outre les fonds qui luy ont esté cy devant ordonnez pour le mesme effect, cy : VIm l.
A luy, pareille somme de six mil livres pour la continuation des despences à faire pour les habits et autres choses necessaires pour le balet que Sa Majesté a fait danser à Saint Germain [f. 26v] en Laye, et ce outre les fonds qui luy ont esté cy devant faits pour le mesme effect, cy : VIm l.
Audit Olivier, la somme de deux mil livres pour delivrer au sieur Vigarani, inventeur des machines de theatre et balets, à compte des despences necessaires à faire pour les embelissemens et decorations du theatre de la salle du château de Saint Germain à cause de l’augmentation au balet des Muses, cy : IIm l.
[…]
[f. 32v] A [Michel Daligre, tresorier des Menus Plaisirs et affaires de la Chambre du Roy], la somme de trois mil huit cens trente sept livres quinze sols pour delivrer aux denommez cy apres pour leur paiement du louage des chambres, escuries, greniers et remises de carosses qu’ils ont fournies pour le logement de la petite escurie pendant le sejour que Sa Majesté a fait à Saint Germain, scavoir à la damoiselle de Fonteny, à l’Ours XIIc XXXIX l. pour 8 chambres garnies de deux lits chacun à raison de V s. la chambre et II s. VI d. chacun lict, deux escuries de XXX chevaux à un sol pour l’atache de chacun cheval, deux greniers à II s. VI d. chacun et trois remises à I s. la piece par jour, le tout pour 210 jours, à Charles Ravet, à l’Ours VIIxx XVII l. X s. pour six lits pendant led. temps, à Antoine Ravet à Sainte Catherine, VIIc L l. pour 12 lits, quatre chambres, trois cabinets à II s. VI d. chacun, et escurie pour 14 chevaux pendant lesd. 210 jours, à Garnier, maitre de l’Image, VIc LI l. pour dix lits cinq [f. 33] cinq chambres et une escurie à 12 chevaux pendant ledit temps, à Dumesnil, à l’hostel de Richelieu, IIIIc LI l. X s. pour deux escuries à XXXV chevaux, deux greniers et trois remises de carosses, à Menant, au Lievre d’or, Vc XLVI l. pour 3 escuries de 45 chevaux, deux greniers et deux remises aussi pendant ledit temps, et à Lalande, XLII l. XV s. pour deux escuries à XXVI chevaux et un grenier pendant XV jours, cy : IIIm VIIIc XXXVII l. XV s.
[…]
[f. 232] Audit [Anthoine Le Menestrel, tresorier general des Bastimens du Roy], la somme de deux cens quarente mil livres que Sa Majesté luy a ordonnée pour emploier au fait de sad. charge, mesmes au paiement de la despence à faire pour la continuation des bastimens des chasteaux du Louvre, Saint Germain, Fontainebleau, Versailles et autres maisons royalles pendant l’année 1667 suivant les ordonnances particulieres dud. sieur Colbert, compris en lad. somme les taxations dud. Le Menestrel à II d. pour livre, cy : IIc XLm l. »

Acte de baptême de Louis Nairne à Saint-Germain-en-Laye, un aumônier de la reine d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soussigné, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, Louis, né en legitime mariage le vingt quatre du present mois, fils de David Nairne, secretaire de monsieur Carelle, ministre d’Etat de Sa Majesté britannique, et de dame Elizabeth de Compigny, ses pere et mere, le parrein messire Louis Inese, prestre, aumosnier de la reine d’Angleterre, la mareine dame Anne Daniel Audeley, epouze de messire Jacques Porter, vice chambellan de Saditte Majesté britannique, tous de cette paroisse, qui ont signé avec le pere present.
L. Ineses, Ann Hodley Porter
Nairne, De Benoist »

Acte de baptême d’Elizabeth Middleton à Saint-Germain-en-Laye, le gouverneur du prince de Galles étant son parrain

« Ce jourd’huy douziesme decembre, a esté baptizée par moy prestre vicaire soussigné, Elizabeth, née en legitime mariage le dixiesme du present mois, fille de Georges Middleton, apoticaire de Leurs Majestez britanniques, et de Marie Chappelain, ses pere et mere, le parrein monseigneur le comte de Perth, gouverneur de Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, la mareine dame Elizabeth Ronchy, femme de messire Guillaume Waldegrave, chevallier et medecin de Leurs Majesez brittanniques, lesquels ont signé avec le pere present.
George Middelton, le comte de Perth
Trinité, Isabella W. »

Acte de baptême de Marie Botten à Saint-Germain-en-Laye, un palefrenier du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre vicaire soussigné Marie, née en legitime mariage le premier du present mois, fille de Jean Botten, brasseur anglois, et de Margueritte Reyan, le parrein Michel Welche, palfrenier du roy d’Angleterre, la mareine Roze Meslier, veuve de Jean Borne, tous de cette paroisse, lesquels ont declaré ne scavoir signer.
F. Gaultier »

Acte de baptême de Marie Morrogh à Saint-Germain-en-Laye, le chef du Gobelet du roi d’Angleterre étant son parrain

« Ce jourd’huy vingt neufviesme novembre, a esté baptizée par moy prestre, sou vicaire soussigné, Marie, née en legitime mariage le 27e du present mois, fille d’André Morrogh, ecuyer, avocat pour le roy d’Angleterre de la ville de Kinsale, et de Marie Salle, le parrain Charles MacArthie, ecuyer, chef du Gobelet du roy d’Angleterre, la mareine Heleine Sall, femme de millord Dunkelle, tous de cette paroisse, ecossois de nation, qui ont signé avec le pere present.
Charles MacArtie, Dunkeld, Andrew Morrogh
F. Gaultier »’

Acte de baptême de Marie Anne Guillereau à Saint-Germain-en-Laye, un officier de la Bouche du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre soussigné, Marie Anne, née en legitime mariage le vingt deux du present mois, fille de Christophe Guillereau dit l’Epine, garde des menus plaisirs du Roy, et de Louise Bruslé, ses pere et mere, le parrein Jean de la Roche, officier de la Bouche du roy d’Angleterre, la mareine dame Marie Anne Lestang, femme de François Dubuisson, valet de chambre de monseigneur le duc d’Albermare, qui ont signé.
Desprez
Roche, Marianne de Letang »

Acte de baptême d’Henriette Margueritte Manuel à Saint-Germain-en-Laye, le premier valet de garde-robe du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, Henriette Margueritte, née en legitime mariage ce mesme jour, fille de Nicolas Manuel et de Marguerite Laisné, ses pere et mere, le parrein Jacques Rhodez, premier valet de garde robbe du roy d’Angleterre, la mareine Henriette Antoine, femme de François d’Escoubré, officier de feu madame la Dauphine, tous de cette paroisse, qui ont signé.
J. Rodez, H. Anthoine
De Benoist »

Acte de baptême de Michelle Lemaire à Saint-Germain-en-Laye, le premier valet de garde-robe du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizée par moy prestre, sou vicaire soussigné, Michelle, née en legitime mariage le vingt sixiesme du present mois, fille de Louis Lemaire, marchant, et de Xainte Roussellet, ses pere et mere, de cette paroisse, le parrein Louis Raudais, premier valet de garde robbe du roy d’Angleterre, la mareine Michelle Branjeon, femme de M. Sebastien Duteil, officier du roy, tous de cette paroisse, qui ont signé.
L. Rodez, Michelle Branjon
F. Gaultier »

Acte de baptême de François Pierre Butler à Saint-Germain-en-Laye, le sous-gouverneur du prince de Galles étant son parrain

« Ce jourd’huy vingt huitiesme octobre, a esté baptizé par moy prestre soussigné François Pierre, né en legitime mariage le vingt sixiesme du present mois, fils de Richard Boutler, colonel irlandois, et de Lucie Cavanagh, ses pere et mere, le parrein François Plondon, gouverneur de Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, la mareine madame Perth, gouvernante de Saditte Altesse, lesquels ont signé avec le pere present.
Fra. Plowden, Mary Pearth
Richard Butler, Carlevan, pre. »

Acte de baptême de François Luc Sheridan à Saint-Germain-en-Laye, le sous-gouverneur du prince de Galles étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu, soussigné, François Luc, né en legitime mariage le jour precedent, fils de Thomas Shiredan, gentilhomme irlandois, et de Heleine Ravinschraff, ses pere et mere, de cette paroisse, le parrein François Plonden, sous gouverneur de Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, la mareine madame Perthe, epouze de monsieur Perth, premier gouverneur de Saditte Altesse royalle, lesquels ont signé avec le pere present.
François Plowden
La contess de Perth, De Benoist
Tho. Sheridan »

Acte de baptême de François Holton à Saint-Germain-en-Laye, un gentilhomme de la chambre du prince de Galles étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre soussigné François, né en legitime mariage le 4e jour du present mois, fils de Hugues Holton, valet de chambre de monsieur Carell, secretaire d’Etat du roy d’Angleterre, et d’Elizabeth Willis, ses pere et mere, anglois de nation, le parein Thomas Nevil, gentilhomme de la chambre de Son Altesse royalle monseigneur le prince de Galles, la mareinne Anne Sacquevil, femme de M. le colonel Sacquevil, lesquels ont signé avec le pere present.
Tho. Neville
Anne Sackville, Holton
François Langhorne »

Acte de baptême de Jacques Marie Bourk à Saint-Germain-en-Laye, le vice-chambellan du roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé par moy prestre vicaire soussigné Jacques Marie, né en legitime mariage le jour precedent, fils de Patrice Bourk, capitaine dans les troupes du roy, et de Jeanne Welche, ses pere et mere, irlandois, demeurants en cette paroisse, le parrein messire Jacques Porter, vice chambellan de Sa Majesté britannique, la mareine haute et puissante dame madame la contesse d’Almont, dame d’honneur de la reine d’Angleterre, lesquels ont signé.
J. Porter
Vittoria Montecucoli d’Avia d’Almond
Trinité »

Rapport concernant le mode de sélection des entrepreneurs du château de Saint-Germain-en-Laye

« Ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts
Beaux-Arts
Paris, le 19 mai 1904
Rapport à monsieur le ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts par l’architecte du château de Saint-Germain
Monsieur le Ministre,
Vous me demandez par votre lettre du 18 courant quels sont les motifs pour lesquels je vous propose de déroger à la règle générale des adjudications publiques pour les travaux d’achèvement de la restauration du château de Saint-Germain, travaux dont le montant s’élève suivant devis extrait du devis général à 186000 francs à dépenser en trois exercices. Ces motifs sont la recherche d’entrepreneurs dressés par les architectes des Palais nationaux et des Monuments historiques pour exécuter des travaux nécessitant des appareilleurs capables de tracer des épures délicates de coupe de pierre, de diriger avec sûreté la teille compliquée de la pierre avant la mise en place définitive. Ces obligations sont au château de Saint-Germain de pratique constante depuis l’origine des travaux. Pour ces causes particulières, les entrepreneurs qui se sont succédés ont eu des marchés sur séries de prix spéciales impliquant des soins incessants que justifie la nature du travail. Depuis une année, les prix applicables sont ceux de la série des Bâtiments civils, édition de 1900, afin de simplifier la vérification et l’exercice du contrôle. A cette série a été annexé un bordereau de prix différentiels pour les ouvrages qui sortent d’une pratique usuelle. C’est sur ces bases que l’adjudication restreinte devra être prononcée.
Telles sont, Monsieur le Ministre, les raisons majeures d’application aux travaux de maçonnerie du château de Saint-Germain de l’exception prévue par l’art. 18 du décret du 18 novembre 1882, comme je l’expliquais dans mon dernier rapport du 16 courant à monsieur le directeur des Beaux-Arts.
Daumet »

Ministère de l'Instruction publique

Acte de baptême de Jacques de Copley dans la chapelle du Château-Vieux de Saint-Germain-en-Laye, le roi d’Angleterre étant son parrain

« Du mesme jour, a esté baptizé dans la chappelle du chateau vieil de ce lieu par monsieur l’abbé Inesse, aumosnier de Sa Majesté britannique, [vide] né en legitime mariage le jour precedent, fils de Jean de Copley, gentilhomme de la chambre de Sa Majesté britannique, et de Henriette Conquet, ses pere et mere, le parrein tres haut et puissant prince Jacques second, roy d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande, lequel a signé en presence et du consentement de messire Jean François de Benoist, prestre, docteur de la maison de Sorbonne, prieur et curé de ce lieu de Sainct Germain en Laye, lequel a apporté les saintes huisles revetu de surplis et etolle, et a aussy signé avec le pere present audit baptesme.
Jacques R.
L. Ineses, John Copley
De Benoist »

Acte d’inhumation d’Elizabeth Plumton, femme d’un barbier du roi d’Angleterre, à Saint-Germain-en-Laye

« Ce jourd’huy troisiesme septembre, a esté inhumé dans cette eglize Elizabeth Plumton, aagée de soixante ans, decedée le jour precedent, femme de Michel Bedingfield, barbier du roy d’Angleterre, messe haute chantée pour le repos de son ame en presence de maistre Nicolas Desprez et Henry Dromgole, prestres, qui ont signé.
Desprez, Dromgole »

Résultats 101 à 150 sur 615