Affichage de 1500 résultats

Description archivistique
Collection - Commission de Topographie des Gaules Français
Aperçu avant impression Affichage :

903 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Réseau des correspondants

Le réseau des correspondants de la CTG se développe au fur et à mesure des années. Composé de savants locaux, ces derniers sont reconnus officiellement comme "correspondants" à partir des années 1865-1866.
Ce réseau s'appuie sur les sociétés savantes nationales et régionales ainsi que sur les académies de plusieurs villes françaises, dont voici un extrait :

Société nationale des Antiquaires de France
Société des Antiquaires du Centre
Société des Antiquaires de l'Ouest
Société des Antiquaires de Normandie
Société des Antiquaires de Picardie
Société archéologique du Midi de la France
Société française d'archéologie, appelée aussi Société française d'archéologie pour la conservation et la description/étude des monuments historiques
Institut des Provinces
Société géologique de France
Société de l’École des chartes
Comité des sociétés des Beaux-Arts des départements
Société de l'Histoire de France
Institut historique de France
Société française de numismatique et d'archéologie
Société de géographie de France, aussi appelée société de géographie de Paris
Association pour l'encouragement des études grecques en France
Association française pour l'avancement des sciences

Académie des sciences, belles-lettres, arts, agriculture et commerce du département de la Somme
Académie des sciences, lettres et arts d'Arras
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon
Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux
Société des arts et des sciences de Carcassonne
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand
Académie impériale des sciences, arts et belles-lettres de Dijon
Académie du Gard
Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon
Académie des sciences, arts, belles-lettres et agriculture de Mâcon
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Marseille
Académie impériale de Metz
Académie des sciences et lettres de Montpellier
Académie de Neuchâtel
Académie impériale de Reims
Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Rouen
Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Savoie
Académie impériale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse
etc.

Il est possible de connaître le nombre, le nom, la qualité et la provenance des correspondants de la CTG en croisant les informations contenues dans le feuillet Cotteau et dans les lettres des correspondants, documents qui sont présentés au niveau inférieur.

Collecte des données

Afin de produire les ouvrages et cartes qui lui ont été demandés, la Commission de Topographie des Gaules a recueilli un ensemble très important de données grâce à ses membres et correspondants en France et à l'étranger.

Ainsi, des formulaires officiels d'inventaire sont remis aux correspondants. Ces derniers établissent une liste des communes qui abritent des vestiges et les caractérisent par des symboles (les mêmes utilisés sur les cartes produites par la commission). Ces documents font la navette entre le secrétariat de la commission et les correspondants : ils sont tous signés par Alexandre Bertrand et/ou Anatole de Barthélémy, les deux secrétaires de la CTG. Ces formulaires sont également signés par Charles Raymond de Coynart, membre de la CTG chargé de coordonner la réalisation des cartes, et par Chartier, dessinateur officiel de la CTG employé par le Dépôt de la Guerre. Les secrétaires demandent aux correspondants de souligner les sites qui mériteraient d'être dessinés ou photographiés.
L'IPH conserve environ 450 formulaires.

Le Musée d'Archéologie nationale - Domaine nationale de St-Germain-en-Laye conserve dans son iconothèque des tirages photographiques d’origines diverses rassemblés pour contribuer à une documentation iconographique réunie dans des albums (appelés « albums noirs » du fait de leur reliure noire). Ces derniers sont classés topographiquement par pays et, pour la France, par département. Le centre des archives conserve également des cartes et plans établis par les correspondants de la CTG, ainsi que des dessins représentant le produit des fouilles, des plans de coupe de remparts, des relevés d'inscriptions latines.

La collecte de données se fait également par l'envoi de notes, rapports et mémoires de la part des membres et correspondants de la commission.

Répartition par départements

Sont présentés dans cette série, les documents attestant des recherches effectuées par les membres et correspondants de la CTG.
A noter que les noms des départements français sont ceux employés avant les changements effectués à partir du milieu du XXe siècle.

  • Charente-Inférieure : Charente-Maritime.
  • Seine-Inférieure : Seine-Maritime.
  • Loire-Inférieure : Loire-Atlantique.
  • Basses-Pyrénées : Pyrénées-Atlantiques.
  • Basses-Alpes : Alpes-de-Haute-Provence.
  • Côtes-du-Nord : Côtes-d'Armor.
    La Seine-et-Oise regroupait les départements actuels des Yvelines, Val d'Oise, Essonne, ainsi qu'une partie des départements du Val-de-Marne, de la Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine.
Résultats 51 à 60 sur 1500