Affichage de 5455 résultats

Description archivistique
Avec objets numériques Français
Aperçu avant impression Affichage :

Fonds du laboratoire du musée d'Archéologie nationale

  • 2021001
  • Fonds
  • 1941 - 2019

Ce fonds est constitué des archives produites par les restaurateurs du laboratoire. Pour des raisons de traçabilité et de documentation, les restaurateurs laissent de plus en plus d’archives témoignant de leur activité. C’est ainsi que les premières années de 1960 à 1990 sont peu présentes par rapport aux années suivantes. Les années les plus représentées ici sont celles durant lesquelles Clotilde Proust exerce la fonction de responsable de l’atelier. Même si les traces de leurs activités diffèrent quant à la forme, on remarque bien une continuité entre les différents acteurs. On retrouve dès 1960 des rapports de restauration, mentionnant la plupart du temps le numéro d’inventaire des objets restaurés. En effet tout tourne de près ou de loin autour de ces rapports; l’achat de matériel, les bilans sanitaires, la documentation sur les techniques et sur les matériaux visent à permettre la conservation d’investigation, la restauration pour étude et pour exposition.
Ces archives révèlent l’activité du laboratoire de restauration depuis les années 1960 à 2019. On y trouve celles liées au fonctionnement du laboratoire, comme les rapports d’activité, les dossiers de suivi médical, les dossiers du Comité Hygiène et Sécurité, les notes de service informant la présence d’agents extérieurs, les dossiers pour l’achat et la maintenance du matériel classique de laboratoire ou spécifique comme la cabine de radiographie, les documents préparatoires aux conférences budgétaires et enfin les dossiers ayant trait aux restaurations externalisées.
Puis sont conservées les archives liées aux missions propres du laboratoire, c’est-à-dire la conservation, la restauration et le moulage ; il s’agit de dossiers d’études, de photos de salles et d’objets, de rapports de restauration, des bilans sanitaires et de la documentation.
À cela s’ajoute les traces d’activités de valorisation et de collaboration avec des organismes extérieurs; il s’agit de conventions, de dossiers de fouilles, de publications.
Doté d’une expertise dans son domaine, le chef du laboratoire est également amené à faire part de son savoir auprès d’institutions universitaires ou de groupes de professionnels. On trouve donc ses supports de cours, les diagnostics faits au nom de son expertise, les dossiers d’étude constitués au sein des groupes de travail régionaux ou ministériels auxquels il appartenait.

Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Fonds Casimir Creuly

Le fonds Casimir Creuly comprend actuellement 23 carnets de notes de voyages datés de 1857 à 1872, avec quelques ajouts de 1874 dans l’un des carnets. Ils contiennent des relevés d'inscriptions au crayon à papier et/ou à la plume, avec indication schématique du contour et de l’iconographie du bloc inscrit. Les copies sont généralement annotées (lieu de conservation, date de copie, éventuellement lieu et date de découverte, dimensions et notes diverses). Certains carnets sont agrémentés de dessins d’objets archéologiques ou de monuments mégalithiques, de manière anecdotique cependant.
Concernant près de 15 ans d’activité épigraphique de leur auteur, ces carnets témoignent des voyages entrepris par Casimir Creuly sur tout le territoire français et également à l’étranger (Allemagne, Suisse). Si certaines inscriptions sont des copies de relevés ou d’estampages de Félicien de Saulcy ou d’autres savants, Casimir Creuly fait de nombreux relevés d’inscriptions devant les monuments eux-mêmes, dans les musées, des édifices publiques, mais aussi chez des particuliers. Les inscriptions collectées montrent son intérêt pour les inscriptions provenant de toutes les provinces romaines de Gaule (Gaule Narbonnaise, Gaule Lyonnaise, Gaule Aquitaine, Gaule Belgique) et rappellent à quelques occasions ses travaux antérieurs sur l’Afrique du nord.
Dans ses carnets, Casimir Creuly fait de nombreuses fois référence à des estampages.
À cet ensemble s’ajoutent quelques feuillets de notes manuscrites, en particulier un mémoire sur le Portus Itius.

Creuly, Casimir

Carnet 24

Copies d'inscriptions d'Aoste (juin 1870) [p. 1-5], Feurs (22 juin 1870) [p. 6-10] et Lyon (17 octobre 1872) [p. 11-12] ainsi que des notes prises auprès de M. Leblanc, bibliothécaire et conservateur du musée de Vienne (17 octobre 1872) [p. 13-14 recto], copies d’inscriptions de Valence (18 octobre 1872) [p. 14 verso-15], Tain (21 octobre 1872) [p. 16], Tournon (21 octobre 1872) [p. 17] et Valence [p. 18-22].

Creuly, Casimir

Carnet 10

Copies d'inscriptions de Mayence (6 août 1864 dont 3 inscriptions de Wiesbaden) [p. 1-25], Bâle (8 août 1864) [p. 26-29 recto], Lausanne (11 août 1864) [p. 29 verso-32 recto], Saint Maurice (11 août 1864) [p. 32 recto-33], Martigny (11 août 1864) [p. 34], Vevey (11 août 1864) [p. 35 recto], Genève (13 août 1864) [p. 35 recto-41 verso], Avenches (16 août 1864) [p. 41 verso-44 ; p. 46 verso-47], Villars, Morat (16 août 1864) [p. 44 verso-45 verso], Amsoldingen (18 août 1864) [p. 45 verso-46], Soleure (22 août 1864) [p. 47 verso-49 verso] ; notes [p. 48 bis ; p. 51].

Creuly, Casimir

Carnet 12

Copies d'inscriptions de Caen (2 mai et 2 juin 1865) [p. 1-2], Pau (juin 1865) [p. 3], Bagnères-de-Bigorre (23 juin 1865) [p. 4-5], Dax (3 juillet 1865) [p. 6-7], Agen (4 juillet 1865) [p. 8-9], Melun (13 juillet 1865) [p. 10-12], inscriptions et estampages envoyés par le docteur Long de Die et Luc (sans date) [p. 13-21], Langres (3 août 1865) [p. 22-47].

Creuly, Casimir

Carnet 15

Copies d'inscriptions de Nîmes (septembre 1865, 13 novembre 1866) [p. 1-21], du musée de Saint-Germain [p. 22-23], transcriptions de copies de Chalon-sur-Saône et Mâcon par Marcel Canat [p. 24-31], copie d'inscription d'un archidendrophore (d’après un d'estampage transmis par Saulcy) [p. 32], copies d’inscriptions du musée de Saint-Germain (8 juin 1867) [p. 33-35], copies des inscriptions nouvelles de Nîmes publiées par l'académie du Gard dans ses Mémoires de septembre 1864 à août 1865 [p. 36-40], copies d’inscriptions du musée de Saint-Germain (23 avril [?]) [p. 41], dessin d’une portion du mur gaulois de Vertault (13 mai 1870) [p. 42].

Creuly, Casimir

Carnet 21

Copies d'inscriptions d'Épinal (17 juin 1869) [p. 1-6 recto], de Saverne (18 juin 1869) [p. 6 recto-9], de Strasbourg (19 juin 1869, notamment de la bibliothèque détruite en 1870) [p. 10-21], de Brumath (20 juin 1869) [p. 22-25], de Bagnères-de-Luchon (14 juin 1874) [p. 26], de Tibiran [p. 27-28], de Saint-Bertrand-de-Comminges [p. 29-31 recto], de Valcabrère [p. 31], de Châteauroux (23 juin 1874) [p. 32].

Creuly, Casimir

Carnet 13

Copies d'inscriptions d'Autun (13 septembre 1865, dont inscription de Bourbon-Lancy) [p. 1-5], Beaune (14 septembre 1865) [p. 5], Avignon, Nîmes, Carpentras, Vaison-la-Romaine, Bastide d'Engras, Rousset (Drôme), Orange, Marseille, Aix-en-Provence, Roussillon, Tresques, Marseille, Valréas et alentours (15 au 17 septembre 1865) [p. 6-40].

Creuly, Casimir

Résultats 1 à 10 sur 5455