Archives du Musée d'Archéologie nationale

Inventaires et archives en ligne

Fonds 2018001 - Dorothy Garrod (1892-1968)

Wady el-Mughara Expeditio...

Zone d'identification

Code de référence

2018001

Intitulé

Dorothy Garrod (1892-1968)

Date(s)

  • 1909 - 1985 (Accumulation)

Niveau de description

Fonds

Importance matérielle et support

Le fonds Dorothy Garrod représente 8,35 ml. Il est conditionné dans 32 boites de format standard, 6 boites hors format qui accueillent 2 albums de photos, des plaques en verre, des diapositives et des planches de dessins de matériel (lithique et osseux) et 1 carton à dessin (format 78x118) rassemblant des plans.

Zone du contexte

Nom du producteur

Garrod, Dorothy (5 février 1892-18 décembre 1968)

Notice biographique

Dorothy Garrod nait le 5 février 1892 à Londres. Elle grandit entourées de savants ; grand-père, oncle et père sont tous membres de la Royal Society. Après de longues études classiques, elle est admise à l’université de Cambridge, puis entre à Newnham College où elle passe une licence d’histoire. Ses dernières années d'études coïncident avec les premières années de la guerre. En 1916, elle décide de s’engager dans les cantines de l’armée, et sert jusqu’en 1919 du nord de la France au bord du Rhin. La paix revenue, elle rencontre l’ethnologue et anthropologue Robert Marett (1866-1943) qui l’entraîne vers l’ethnologie comparée.
En 1921, elle obtient un diplôme d’anthropologie et une bourse de voyage qui lui permet de partir quelques mois en France. Elle visite des cavernes ornées pyrénéennes avec le comte Begouen et rencontre l’abbé Henri Breuil à Ussat en Ariège qui l’emmène visiter les grottes Niaux. Sous son égide, elle aborde l’année suivante l’étude du paléolithique à l’Institut de Paléontologie Humaine de Paris, alors dirigé par Marcellin Boule. C’est au cours de cette période de formation (1922-1924) qu’elle se lie d’amitié avec le Père Teilhard de Chardin et d’autres personnalités du monde scientifique de l’époque. Guidée par le Dr H. Henri-Martin elle débute dans la fouille à la Quina, puis suis un stage aux Eyzies sur les chantiers de Denis Peyrony.
De retour en Angleterre, elle parcourt le pays, de Victoria Cave à Kent’s Cavern, contrôlant par l’observation sur le terrain toutes les sources écrites. À la suite de ces prospections, elle fait paraître en 1925 son premier ouvrage, consacré au Paléolithique supérieur en Grand Bretagne, première synthèse sur la question qui selon l’abbé Breuil comble une véritable lacune de la littérature scientifique. En ce milieu des années vingt, elle effectue de nouveau quelques voyages en France, en particulier chez les Saint-Périer qui explorent les gisements autour de Lespugue.
En 1926, sur les conseils de l’abbé Breuil, elle entreprend ses premières fouilles à Devil’s Tower au pied du Rocher de Gibraltar. Elle y découvre le crâne d’un enfant néandertalien, associé à une industrie moustérienne, ce qui lui permet de préciser pour la première fois la chronologie du paléolithique supérieur de la péninsule.
À l’automne 1927, D. Garrod est invitée à se joindre la commission internationale chargée d’émettre un avis sur l’authenticité du site archéologique de Glozel (Allier) découvert trois ans plus tôt par Emile Fradin. En janvier 1928, la commission conclut à la non ancienneté de l’ensemble des documents qu’elle a pu étudier à Glozel et soulève un tollé.
Début 1928, D. Garrod quitte l’Europe pour la Palestine avec pour projet de tenter de préciser la chronologie du paléolithique de la région. Elle est accueillie à Jérusalem par le Père Louis-Hugues Vincent (1872-1960), archéologue Français, moine dominicain, enseignant à l'École biblique et archéologique française de Jérusalem. Ce premier voyage marque le début d’une longue et brillante carrière de 36 ans dans les pays du Levant. Dès son arrivée, D. Garrod, soutenue par la British School of Archaeology, explore la grotte de Shukbah, près de Ramleh signalée par le Père Alexis Mallon. Elle y découvre l’existence du Mésolithique palestinien qu’elle nomme plus tard : Natoufien et y exhume de nombreux ossements humains. Durant l’automne 1928 et jusqu’à Noël, elle poursuit ses recherches sur le paléolithique en Irak (Kurdistan du sud), repère des sites aux environs de Sulaimani et effectue quelques sondages dans les grottes de Hazar Merd et Zarzi (industries paléolithiques). Après cette expédition, elle se voit confié les fouilles des grottes du Mont Carmel (Wady el-Mughara), menacé de destruction par une exploitation de carrière.
La fouille des grottes (M. es-Skhul, M. el-Wad, M. et-Tabun) s’étale sur sept campagnes (1929 à 1934) durant lesquelles la British School of Jerusalem et l’American School of Prehistoric Research collaborent étroitement. Ces travaux permettent à D. Garrod d’établir définitivement dans ses grandes lignes, la succession stratigraphique de l’âge de pierre en Palestine, allant du Tabounien au Natoufien. Le résultat des recherches est consigné dans le premier volume de : « Stone Age of Mont Carmel » (1937). La parution de l’ouvrage fut selon S. Cassou de Saint-Mathurin, un événement marquant : « Dorothy Garrod tentait de replacer les sédiments des couches, minutieusement décrits et observés, et la faune dans le schéma de l’évolution climatique élaboré par L. Picard. Si le tableau de la distribution au Carmel des espèces animales dans le temps, qu’elle proposait en accord avec D. Bates parait aujourd’hui trop simpliste, ce soucis d’éclairer les problèmes sous plusieurs angles, l’excellence de l’analyse des industries pour la plupart nouvelles, la précision des plans, que Dorothy Garrod levait elle-même, des coupes et des repères, faisaient à l’époque du premier volume de ce mémoire un ouvrage d’avant-garde dans le domaine scientifique. Il demeure la pierre angulaire de la préhistoire palestinienne » (L’Anthropologie-1970).
En 1935, afin de trouver des jalons entre les industries du Proche-Orient et de l’Europe, D. Garrod monte deux expéditions, l’une en Anatolie, l’autre dans les Balkans. La fouille de la grotte de Bacho-Kiro en Bulgarie permet d’esquisser une séquence du paléolithique de la région, mais le matériel récolté s’avère insuffisant pour pouvoir établir les comparaisons escomptées.
Depuis 1933, D. Garrod retrouve chaque hiver Newnham College (Université à Cambridge, Angleterre) où elle est chargée de diriger les études archéologiques. Elle obtient dans le courant des années 30 le grade Docteur ès Science de l’université d’Oxford et le 1er octobre 1939, est nommée Disney Professor à Cambridge. Elle est alors la première femme titulaire d’une chaire dans cette université.
En 1940, la guerre éclate. D. Garrod s’enrôle dans la section féminine de la R.A.F. et travaille jusqu’à la fin du conflit au centre d’interprétation photographique de l’armée de l’air. Après la guerre, elle retrouve sa chaire de Cambridge et à partir de 1948 collabore pendant ses vacances, à la fouille de l’abri du Roc-aux-Sorciers (Vienne) avec Suzanne Cassou de Saint Mathurin.
En 1953, elle décide de résigner sa chaire afin de se consacrer davantage aux travaux de terrain, se fixe à « Chamtoine », près de Villebois-Lavalette (Charente), mais gagne régulièrement le Moyen-Orient. Cette année-là, D. Garrod retourne à Jérusalem où elle est l’hôte de l’École Américaine. Elle complète le travail sur les grottes d’Emireh et de Kebarah que son coéquipier de la première heure, Francis Turville Petre n’eut le temps d’achever. À partir de 1958, avec l’autorisation et l’appui de l’Émir Maurice Chebab, accueillie par l’Institut français de Beyrouth, elle mène des sondages sur les sites côtiers du Liban, abri Zumoffen, grottes du Ras-El-Kelb (avec G. Henri-Martin) et du Bezez (avec Diana Kirkbride et James Skinner). « Elle y découvrit les plages soulevées qu’elle y cherchait, en relation avec les industries yabroudiennes et levalloiso-moustériennes » (L’Anthropologie-1970).
De 1963 à sa disparition, le 18 décembre 1968, à Cambridge Dorothy Garrod s’attelle à la préparation de la publication de ses derniers travaux au Liban. Elle n’eut pas le temps de mener ce travail à bien. C’est son équipe qui s’en est chargée dans les années qui ont suivi son décès.

Nom du producteur

Cassou de Saint-Mathurin, Suzanne

Notice biographique

Histoire archivistique

Le fonds Dorothy Garrod fait partie du leg "Suzanne Cassou de Saint-Mathurin", déposé au musée des Antiquités nationales en 1991.
Inventorié rapidement à son entrée au musée d'Archéologie nationale, la partie concernant Dorothy Garrod a reçu alors les numéros d'inventaire 33425, 33426, 33427, 33428, 33429, 33430 et 33431.

Modalités d'entrée

Legs, 1991

Zone du contenu et de la structure

Présentation du contenu

Le fonds Dorothy Garrod, est susceptible d’intéresser la communauté scientifique nationale et internationale souhaitant réutiliser les documents de terrain dans des objectifs scientifiques et historiographiques.
Le fonds est constitué majoritairement d’une correspondance professionnelle et de documents de terrain (journaux de fouilles, relevés de terrain, plans, photographies, catalogues), rapports, dossiers de préparations de publications produits dans le cadre des expéditions et fouilles menées par D. Garrod tout au long de sa carrière d’archéologue de l’Angleterre au Proche-Orient de 1924 à 1963. En complément, quelques cahiers et dossiers personnels documentent l’épisode français de la formation de D. Garrod au début des années vingt (Institut de Paléontologie Humaine, fouilles sur des sites français).

Dates des expéditions de D. Garrod (1924-1963) :

Mission for the Torquay Natural History Society
Excavations in the Torbryan Valley, Devon (Angleterre)
Du 25 mars au 4 avril 1924

Excavations at Devil’s Tower (Gibraltar)
3 courtes campagnes de novembre 1925 à décembre 1926

Excavations at Langwith Cave
Du 11 avril au 28 avril 1927

Joint expedition of the Percy Sladen Memorial Freud and the American School of Prehistoric Research (A.S.P.R.)
Excavations at Zarzi (Kurdistan)
Du 2 novembre au 11 novembre 1928
Excavations at Hazar Merd (Kurdistan)
Du 20 novembre au 6 décembre 1928

Joint expedition of the American School of Prehistoric Research (A.S.P.R.) and the British School of Prehistoric Research
Excavations at Shukbah (Jordanie)
Du 4 avril au 3 juin 1928
(Georges and Edna Woodbury : représentants de l’American School of Prehistoric Research, D. Garrod représentante de la British School of Prehistoric Research)

Joint expedition of the American School of Prehistoric Research (A.S.P.R.) and the Palestine Exploration Fund
Excavations at Wady el-Mughara
Première campagne :
Du 3 avril au 17 juin 1929
Seconde campagne :
Du 3 avril au 18 juin 1930
Troisième campagne :
Mugharet el-Wad : du 1er avril au 20 juin 1931
Mugharet et-Tabun : du 20 avril au 3 juillet 1931
Quatrième campagne :
Mugharet el-Wad : du 6 octobre au 11 novembre 1932
Mugharet et-Tabun : du 2 octobre au 24 décembre 1932
Cinquième campagne :
Mugharet el-Wad : du 18 mai au 10 juin 1933
Mugharet et-Tabun : du 6 avril au 4 juillet 1933
Sixième campagne :
Mugharet et-Tabun : du 2 avril au 25 août 1934
(Harriet Allyn et Martha Hackett (Theodore et Donald McCown en 1930) : représentants de l’American School of Prehistoric Research, Elinor Ewbank et Martha Kitson-Clark : étudiants d’Oxford et Cambridge)

Expedition de l’A.S.P.R. : Palaeolithic Reconnaissance in Central Anatolia
Excavations at Karluscovo station
Du ? au ? 1938
Excavations at Bacho Kiro (Batcho-Kuro)
Du 27 juillet au 8 août 1938

Expedition of the British School of Archaoelogy in Jerusalem
Excavations at « abri Zumoffen » (Ras el-Kelb)
Du ? au ? 1958
Excavation at Ras el-Kelb (désignée aussi : « fouille du rail » ou « cave at Ras el-Kelb »)
Du 23 février au 8 avril 1959
Excavation at Mugharet el-Beze
Du 11 février au 8 mai 1963

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Fonds clos

Accroissements

Fonds clos

Mode de classement

Au moment de leur arrivée au MAN en 1991, les dossiers de D. Garrod sont reconditionnés dans une vingtaine de boites à archives standard et numérotées. À cet ensemble, s’ajoutent : 3 tiroirs en bois de D. Garrod contenant des fichiers-catalogues, 2 boites tiroir contenant des photos en vrac et des pellicules non développées, 1 caisse de plaques de verre, 3 albums photo hors formats et 2 grands cartons à dessin contenant des plans. Une description sommaire du contenu des boites est réalisée et des numéros d’inventaires sont attribués à des liasses et dossiers. Des numéros sont attribués aux boites à archives au format standard. Au début du traitement du fonds en février 2018, il est constaté que ; 14 boites portent des numéros de 56 à 65 puis de 68 à 70, ou seulement un titre, parfois aucune information. De plus, les numéros d’inventaires attribués à chaque dossier au moment de l’entrée du fonds au MAN (33432, 33433 et 33982 à 33485) ont été inscrits au stylo à bille noir sur la très grande majorité des pièces ; un tampon « Saint-Mathurin » a été appliqué sur de nombreux documents (dans son testament, Suzanne Cassou de Saint Mathurin souhaitait qu’il en soit ainsi uniquement pour les ouvrages de sa bibliothèque légués au musée) ; quelques dossiers ont été reconditionnés dans des pochettes neutres ; un vrac de photographies a été reconditionné dans des chemises mylar, sans classement ; les plaques de verres du fonds D. Garrod conservées à leur arrivée au MAN dans un ancien meuble à tiroirs sont enveloppées dans du papier en petits blocs, numérotées de façon à conserver une trace de l’ordre de classement dans les tiroirs et transférées dans un bac en plastique. Elles n’ont semble-t-il jamais été restaurées, ni numérisées.
D’une façon générale, malgré ces quelques interventions, le fonds semble ne pas avoir subi de remaniement depuis le premier inventaire (1991).
En juillet-août 2013, dans le cadre du projet « Collection Grands sites archéologiques », volet « Abris sculptés de la Préhistoire », une partie des archives du leg Suzanne Cassou de Saint-Mathurin est numérisée, carnets de fouilles, plans et relevés, photographies (environ 1700 clichés) du site du Roc-aux-Sorciers à Angles-sur-l’Anglin (Vienne) et carnet de fouilles de Léon Henri-Martin du site de Roc-de-Sers (Charente).
Au même moment (2013), probablement en vue d’une nouvelle campagne de numérisation, le contenu des boites « Garrod » (33425 à 33431) est à nouveau pointé et l’intégralité du premier inventaire est reportée dans un tableur. La présence des documents est contrôlée par rapport à l’inventaire de 1991. Certains documents sont indiqués comme étant manquants dans cette base. Ils ont été retrouvés dans d’autres boites du fonds Cassou de Saint-Mathurin au moment du traitement de l’ensemble des archives de D. Garrod en février-mars 2018.
Après contrôle du contenu des boites par rapport au premier inventaire (1991) et au pointage réalisé en 2013, il est établi que les archives de D. Garrod n’ont jamais été classées depuis leur arrivée. Ni l’inventaire, ni le conditionnement existant ne sont le reflet d’une quelconque activité du producteur.
Le plan de classement du fonds Dorothy Garrod adopté, reprends donc la succession des missions (expéditions et fouilles), puis à l'intérieur de chacune d'entre elles, les typologies documentaires (des documents de terrain aux dossiers d’études et publications).
Les dossiers ont été classés en quatre grandes parties :

  • Documents à caractère biographique
  • Correspondance professionnelle
  • Expéditions et fouilles
  • Travaux scientifiques

Les photographies et les hors formats (plans, albums photos, etc…) sont classés à la fin pour respecter les règles de conservation et de conditionnement.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Selon règlement de la salle de lecture, et selon la réglementation

Conditions de reproduction

Selon la réglementation en vigueur

Langue des documents

  • anglais
  • français

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

De nombreux supports photographiques sont dans un état sanitaire mauvais et nécessitent des précautions de manipulation.
Certains documents papier sont également d'une grande fragilité.

Instruments de recherche

A éditer à partir d'ATOM.
L'instrument de recherche existe également sous feuille Sosie.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions reliés

Note de publication

Liste des publications de Dorothy Garrod (Cette bibliographie est non exhaustive).

GARROD, D. A. E., Maglemose Harpoons, Man, n° 24, 1924, p. 64.
GARROD, D. A. E., Excavations at Tor Bryan, Torquay Natural History Society (non publié), 12 avril 1924.
GARROD, D. A. E., The Cave of lsturitz, Proceedings of the Prehistoric Society of East Anglia, n° 4, 1924, p. 243-244.
GARROD, D. A. E., Le niveau inférieur de Kent's Hole : une brèche à Ursus spelaeus avec outillage chelléen. Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 23, n° 2, 1925, p 115-120.
GARROD, D. A. E., Solutrean Implementa in England, Man n° 25, 1925, p. 84-85, p. 151-152 [correspondance].
GARROD, D. A. E., The Upper Palaeolithic in Britain, Abstract and title in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1925, p. 346.

GARROD, D. A. E., The Upper Palaeolithic Age in Britain (conférence donnée le 5 novembre 1925), Proceedings of the Bristol University Spelaeological Society, Vol. 2, n° 3, 1926, p. 299-301.
GARROD, D. A. E., The Upper Palaeolithic Age in Britain, Oxford, Clarendon Press, 1926.
GARROD, D. A. E., Excavation of a Mousterian Site and Discovery of a Human Skull at Devil's Tower, Gibraltar. Abstract and title in : Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1926, p. 385-386.
GARROD, D. A. E., PITTARD, E., Pièces Inédites de l'aurignacien supérieur de la station Durand-Ruel (Dordogne). Revue Préhistorique, Vol. 36, n° 7-9, 1926, 4 p.
GARROD, D. A. E., Excavations at Langwith Cave, Derbyshire, April 11-27, 1927. Report of the British Association for the Advancement of Science, Leeds, 1927, p. 303.
GARROD, D. A. E., Nova et vetera : a plea for a new method in Palaeolithic archaeology, Presidential Address for 1928. Proceedings of the Prehistoric Society of East Anglia, Vol. 5 (for 1927), 1928, p. 260-267.
GARROD, D. A. E., Notes on some Mousterien finds in Spain and Irak. Proceedings of the Prehistoric Society of East Anglia, Vol. 5 (for 1927), 1928, p. 268-272.
GARROD, D. A. E., BUXTON, L.H.D., ELLIOT SMITH, G., BATE, D.M.A., Excavation of a Mousterian Rock-Shelter at Devil's Tower, Gibraltar, Journal of the Royal Anthropological Institute, Vol. 58, 1928, p. 33-113.
GARROD, D. A. E., Excavation of a Palaeolithic cave in Western Judaea. Quarterly Statement of the Palestine Exploration Fund, Vol. 60, 1928, p. 182-185.
GARROD, D. A. E., Excavations in the Mugharet el-Wad, near Athlit, April-June 1929, Quarterly Statement of the Palestine Exploration Fund, Vol. 61, 1929, p. 220-222.
GARROD, D. A. E., Cave exploration in the Near East. (Weekly evening meeting, Friday, December 13, 1929.) Proceedings of the Royal institution of Great Britain, Vol. 26, n° 2, 1930, p. 139-150.
GARROD, D. A. E., The Palaeolithic of Southern Kurdistan : excavations in the caves of Zarzi and Hazar Merd, Bulletin of the American School of Prehistoric ResearchVol. 6, p. 8-43.
GARROD, D. A. E., Fouilles paléolithiques en Palestine [conférence du 11 janvier 1930 à la Sorbonne], 1928-1929. Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 27, 1930, p. 151-160.
GARROD, D. A. E., Note on Three Objects of Mesolithic Age from il Cave in Palestine, Man, Vol. 30, 1930, p. 77-78.
GARROD, D. A. E., Excavations in the Caves of the Wady al-Mughara. Title only published in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1930, p. 366.
GARROD, D. A. E., Fouilles préhistoriques au Mont Carmel, 1930-1931, Congrès Préhistoriques de France, session X, 1931, 60 p.
GARROD, D. A. E., Mesolithic Burials from Caves in Palestine, Man, Vol. 31, 1931, p. 145-146.
GARROD, D. A. E., Excavations in the caves of the Wady-el-Mughara, 1929-1930. Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 7, 1931, p. 5-11.
GARROD, D. A. E., Wadi el-Maghara. The Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 1, 1931, p. 160-161.
GARROD, D. A. E., Excavations at the Mugharet e1-Wad, 1930, Quarterly Statement of the Palestine exploration Fund, Vol. 63, 1931, p. 99-103.
GARROD, D. A. E., Excavations at the Wady al-Mughara in 1931, Abstract and title in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1931, p. 444-445 [probablement identique au rapport de 1932].
GARROD, D. A. E., Excavations in the Wady al-Mughara (Palestine), 1931. Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 8, 1932, p. 6-11.
GARROD, D. A. E., Nuevos descubrimientos prehistoricos en Palestina, lnvestigacion y Progreso, Vol.6, 1932, 62 p.
GARROD, D. A. E., A New Mesolithic Industry : The Natufian of Palestine, Journal of the Royal Anthropological lnstitute, Vol. 62, 1932, p. 257-269 [Summary in Man, Vol. 32, p.19-20 (1932)].
GARROD, D. A. E., el-Wad, Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 1, 1932, p. 160-161.
GARROD, D. A. E., Excavations in the Wady el-Mughara, 1931, Quarterly Statement of the Palestine Exploration Fund, Vol. 64, 1932, p. 46-51.
GARROD, D. A. E., A New Species of Fossil Man : Great discoveries at Mt. Carmel : « Stone Age deposits so far unparalleled in the Near East » – The finding of Pallaeoanthropus palestinus, Illustrated London News, 1932, p.36 [voir aussi p. 33-35 (Sir A. Keith)]
GARROD, D. A. E., el-Wad, The Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 2, 1933, p. 184.
GARROD, D. A. E., Mugharet es-Skhul. The Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 2, 1933, p. 189.
GARROD, D. A. E., Excavation of the Mugharet et-Tabun, Mount Carmel. Title only in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1933, p.527.
GARROD, D. A. E., The Stone Age of Palestine, Antiquity Vol. 8, 1934, p. 133-150.
GARROD, D. A. E., Excavations at the Wady el-Mughara (Palestine), 1932-1933, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol.10, 1934, p. 7-11.
GARROD, D. A. E., Wady el-Maghara, The Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 3, 1934, p. 183-184.
GARROD, D. A. E., Excavations at the Wady el-Mughara, 1932-1933, Quaterly Statement of the Palestine Exploration Fund, Vol. 66, 1934, p. 85-89.
GARROD, D. A. E., Excavations in the Mugharet et-Tabun (Palestine), 1934, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 11, 1935, p. 54-58.
GARROD, D. A. E., GARDNER, E.W., Pleistocene Coastal Deposits in Palestine (Letter : 1/6/35), Nature, Vol. 135, 1935, p. 908-909.
GARROD, D. A. E., Wadi Mughara, The Quarterly of the Department of Antiquities in Palestine, Vol. 4, 1935, p. 209-210.
GARROD, D. A. E., Cave Deposits on Mt. Carmel (Wady Mughara Expedition). Abstract and title in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1935, p. 335-338.
GARROD, D. A. E., The Mousterian People of Palestine: their culture. Abstract and title in Report of the British Association for the Advancement of Science, Section. H, 1935, p.421.
GARROD, D. A. E., The Upper Palaeolithic in the Light of Recent Discovery, Report of the British Association for the Advancement of Science, Presidential Address, Section H (Blackpool), 1936, p. 155-172.
GARROD, D. A. E., A summary of seven seasons work at the Wady el-Mughara, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 12, 1936, p. 125-129.
GARROD, D. A. E., The Near East as a gateway of prehistoric migration. Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 13, 1937, p. 17-21.
GARROD, D. A. E., BATE, D.M.A., The Stone Age of Mount Carmel, Vol. 1. Report of the Joint Expedition of the British School of Archaeology in Jerusalem and the American School of Prehistoric Research 1929-1934, Clarendon Press, Oxford, 1937, 233 p.
GARROD, D. A. E., The Upper Palaeolithic in the Light of Recent Discovery. Proccedings of the Prehistoric Society, Vol. 4, 1938, p. 1-26.
GARROD, D. A. E., A note on the lithic industries of Ehringsdorf and Wallertheim, Report of the British Association for Advancement of Science, Section H, 1938, p. 473.
GARROD, D. A. E., Response to « The Swanscornbe Fossil » (E. Le Gros Clark & G.M. Morant), In : Report of the British Association for the Advancement of Science, Section H, 1938, p.469.
GARROD, D. A. E., GAUL, J.H., HOWE, B., Report on the AS.P.R. expedition to Anatolia, 1938, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 15, 1939, p. 13-27.
GARROD, D. A. E., GAUL, J.H., HOWE, B., Excavations in the cave of Bacho Kiro, northeast Bulgana, Part 1: description, excavations and archaeology, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 15, 1939, p. 46-76.
GARROD, D. A. E., HOWE, B., A report on caves in the neighbourhood of Karlukovo in northern Bulgaria, Bulletin of the American School of Prehistoric Research, Vol. 15, 1939, p. 81-84.
GARROD, D. A. E., Review of Transjordanien Vorgeschichtliche Forschungen (H. Rhotert), Man, Vol. 39, 1939, p. 61-63.
GARROD, D. A. E., Notes on some decorated skeletons from the Mesolithic of Palestine, Annual of the British School at Athens, Vol. 47, 1940, p. 123-127.
GARROD, D. A. E., BATE, D.M.A., Excavations at the cave of Shukbah, Palestine, 1928, Proceedings of the Prehistoric Society, Vol. 8, 1942, p. 1-20.
GARROD, D. A. E., The cave of Lascaux near Montignac, Dordogne (summary of communication to Society of Antiquaries of London), Man, Vol. 43, 1943, p. 42.
GARROD, D. A. E., Environment, tools and man : an inaugural lecture. Cambridge : Cambridge University Press, 1946.
GARROD, D. A. E., New light on man’s remote ancestry : the oldest skull yet found in France ; a discovery wich revises theories of human evolution. London Illustrated News, 4 June 1949.
GARROD, D. A. E., Finding the Earliest Prehistoric Portrait in the History of Man, Illustrated London News, 16 july 1949.
GARROD, D. A. E., La technique levalloisienne au post-paléolithique. Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 16, 1949, p. 391-392.
GARROD, D. A. E., Review of The Gate of Horn (G.R. Levy). The Antiquaries' Journal n° 29, 1949, p. 213.
GARROD, D. A. E., DE SAINT-MATHURIN, S., Fouilles dans un Abri Magdalénien de 1a Vallée de l'Anglin, L'Anthropologie, Vol. 53, 1949, p. 333-334.
GARROD, D. A. E., DE SAINT-MATHURIN, S., Nouvelles découvertes dans l'abri du Roc-aux-Sorciers (anciennement abri Louis Taillebourg) à Angles-sur-l'Anglin (Vienne), Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 47, 1950, p. 315-316.
GARROD, D. A. E., A Transitional Industry from the base of the Upper Palaeolithic in Palestine and Syria. Journal of the Royal Anthropological lnstitute, Vol. 81, 1951, p. 121-132.
GARROD, D. A. E., DE SAINT-MATHURIN, S., La frise sculptée de l'Abri du Roc-aux-Sorciers à Angles-sur-l'Anglin (Vienne). L'Anthropologie, Vol. 55, 1951, p. 413-424.
GARROD, D. A. E., The Horses of 12 000 Years Ago, Illustrated London News, 7.fuly 1951.
GARROD, D. A. E., DE SAINT-MATHURIN, S., Nouvelles découvertes dans l'abri du Roc-aux-Sorciers à Angles-sur-l'Anglin (Vienne) : les Vénus paléolithiques, Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, séance du 9 février 1951, Paris : Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 1951, p. 51-57.
GARROD, D. A. E., Review of Les Hommes de la Pierre Andenne (H. Breuil, R. Lantier). The Antiquaries' Journal, Vol. 32, 1952, p. 211-212.
GARROD, D. A. E., DE SAINT-MATHURIN, S., The Master Sculptors of 12,000 years ago revealed : Exciting « find » in a rock shelter in Vienne, France. Illustrated London News (March 15, 1952). In E. Bacon (Ed.) The Great Archaeologists, London : Secker & Warburg, 1952, p. 303-304.
GARROD, D. A. E., Commentaire sur : BREUIL, H., « 400 centuries of cave art », Antiquity, Vol. 27, 1953, p. 108-109.
GARROD, D. A. E., The Relations between South-West Asia and Europe in the Later Palaeolithic Age with Special Reference to the Origins of the Upper Palaeolithic Blade Cultures, Journal of World History, Vol. 1, 1953, p. 13-37.
GARROD, D. A. E., Excavations at the Mugharet Kebara, Mount Carmel 1931 : the Aurignacian industries, Proccedings of the Prehistoric Society, Vol. 20, 1954, p. 155-192.
GARROD, D. A. E., CLIFFORD, E.M., GRACIE, H.S., Flint Implements from Gloucestershire, The Antiquaries’ Journal, Vol. 34, 1934, p. 178-187.
GARROD, D. A. E., The Mugharet el-Emireh in Lower Galilee : Type-Station of the Emiran Industry, Journal of the Royal Anthropological lnstitute, Vol. 85, 1955, p. 141-162.
GARROD, D. A. E., Palaeolithic spear-throwers, Proceedings of the Prehistoric Society, Vol. 21, 1955, p. 21-35.
GARROD, D. A. E., Obituary : Pierre Teilhard de Chardin, S.J. (1881-1955). Man, Vol. 55, 1955, p. 70.
GARROD, D. A. E., Acheuléo-Jabroudien et "Pré-Aurignacien" de la grotte du Taboun (Mont Carmel) : étude stratigraphique et chronologique, Quaternaria Vol. 3, 1956, p. 39-59.
GARROD, D. A. E., CASSOU DE SAINT-MATHURIN, S., L'Abri du Roc-aux-Sorciers (Angles-sur L'Anglin, Vienne), Congrès préhistorique de France 15e session, Poitiers, Société Préhistorique Française, Angoulême, 1956, p. 89-94
GARROD, D. A. E., Notes sur le paléolithique supérieur du Moyen Orient, Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 54, 1957, p. 439-446.
GARROD, D. A. E., The Natoufian culture : the life and economy of a Mesolithic people in the Near East, Proceedings of the British Academy, Vol. 43, 1957, p. 211-227.
GARROD, D. A. E., HENRI-MARTIN, G., CASSOU DE SAINT-MATHURIN, S. et al., Hommage à l'Abbé Breuil pour son quatre-vingtième anniversaire, sa vie, son œuvre, bibliographie de ses travaux, édité par Mlle Henri-Martin, Paris, 1957.
GARROD, D. A. E., Review article on « Rouffignac » publication, Antiquity, Vol. 32, 1958, p. 231-234.
GARROD, D. A. E., The ancient shore-line of the Lebanon and the dating of Mount Carmel man, In C.H.R. von Königswald (Ed.) Hundert Jahre Neanderthaler, Kemink, Köln, 1958, p. 182-184.
GARROD, D. A. E., Review of Stone Artefacts at and near the Finley Site, near Eden, Wyoming (Linlon Sallerthwaite), Bulletin de la Société Préhistorique Française, Vol. 55, 1958, p. 595.
GARROD, D. A. E., HENRI-MARTIN, G., Fouilles à Ras el-Kelb, Liban, 1959. Actes du 16e Congrès Préhistorique de France, Monaco, 1959.
GARROD, D. A. E., CASSOU DE SAINT-MATHURIN, S., Datation par le C 14 du Magdalénien III de l'abri sculpté du Roc-aux-Sorciers, à Angles-sur-L'Anglin (Vienne). Paper
given to Société Préhistorique Française in June 1959. Bulletin de la Société Préhistorique Française Vol. 56, 1959, p. 262.
GARROD, D. A. E., Prehistoric data Palestine - Lebanon. Early man and pleistocene stratigraphy in the circum-Mediterranean region, Burg Warterstein Symposium, 1960.
GARROD, D. A. E., FIELD, H. The North Arabian Desert, Peabody Museum of Anthropology and Ethnology, Vol. 95, 1960, p. 2
GARROD, D. A. E., Comments on M. Bordes' article « Sur la chronologie au Paléolithique en Moyen Orient », Quaternaria, Vol. 5, (1958-1961), 1961, p. 71-73.
GARROD, D. A. E., Obituary : The Abbé Breuil (1877-1961), Man, Vol. 61, 1961, p. 205-207.
GARROD, D. A. E., KIRKBRIDE, D., Excavation of a Palaeolithic rock shelter at Adlun, Lebanon, 1958, Actes du Congrès International des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (Hamburg, 1958), 1961, p. 313-320.
GARROD, D. A. E., KIRKBRIDE, D., Excavation of the Abri Zumoffen, a Palaeolithic rock sheltcr near Adlun, south Lebenon, 1958, Bulletin du Musée de Beyrouth, Vol. 16, 1961, p. 7-46.
GARROD, D. A. E., HENRI-MARTIN, G., Rapport préliminaire sur la fouille d'une grotte au Ras el-Kelb, Bulletin du Musée de Beyrouth, Vol. 16, 1961, p. 61-67.
GARROD, D. A. E., Review of L'Age de Pierre (D. de Sonneville-Bordes), Antiquity, Vol. 36, 1962, p. 150-151.
GARROD, D. A. E., The Middle Palaeolithic of the Near East and the problem of Mount Carmel man (Huxley Memorial Lecture, 1962), Journal of the Royal Anthropological Institute, Vol. 92, 1962, p. 232-259.
GARROD, D. A. E., An Outline of Pleistocene prehistory in Palestine-Lebanon-Syria, Quaternaria, Vol. 6, 1962, p. 541-546.
GARROD, D. A. E., Recollections of the Abbé Breuil, Antiquity Vol. 37, 1963, p. 12-18.
GARROD, D. A. E., Review of « The Abbé Breuil, prehistorian, BRODICK, A.H., 1963 », Antiquity, Vol. 39, 1965, p. 67-68.
GARROD, D. A. E., CLARK, J.D.G., Primitive Man in Egypt, western Asia and Europe, Cambridge Ancient History, fascicule 30, Vol. 1, Cambridge University Press, Cambridge, 1965.
GARROD, D. A. E., KIRKBRIDE, D., Mugharet el-Bezez, Adlun : interim report, July 1965, Bulletin du Musée de Beyrouth, Vol. 19, 1966, p. 5-10.
GARROD, D. A. E., A pebble industry of early Würm, from the Abri Zumoffen, south Lebanon, In D. Sen and A.K. Ghosh (Eds.), Studies in prehistory, 1966, p. 41-48. Calcutta : Robert Bruce Foote Memorial Volume.
GARROD, D. A. E., Recollections of Glozel. Antiquity, Vol. 42, 1968, p. 172-177.
GARROD, D. A. E., World Prehistory [manuscrit non publié, années 1940 ?], archives D. Garrod, MAN, Saint-Germain-en-Laye.

Zone des notes

Note

Le Pitt-Rivers Museum, Oxford, conserve des négatifs des missions de Dorothy Garrod ainsi que le journal de fouilles du site de Wady el-Mughara daté de 1933 (https://www.prm.ox.ac.uk/manuscripts/garrodpapers.html).

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès sujets

Points d'accès lieux

Points d'accès Noms

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service responsable de la description

Règles et/ou conventions utilisées

ISAD-G

Niveau d'élaboration

Finale

Niveau de détail

Complet

Dates de production, de révision, de suppression

février-mars 2018

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Erwan Le Gueut

Métadonnées de l'objet numérique

Nom du fichier

IR_2018001_dorothy_garrod_vf.pdf

Type de support

Texte

Type MIME

application/pdf

Taille du fichier

254.4 KiB

Déposé

2 août 2018 14:51

Zone des droits sur l'objet numérique (Matrice)

Zone des droits sur l'objet numérique (Référence)

Zone des droits sur l'objet numérique (Imagette)

Zone des entrées

Sujets en relation

Personnes et organismes en relation

Lieux en relation