Pièce 1 - [inscription d'Arles]

Original Objet numérique not accessible

Zone d'identification

Cote

1

Titre

[inscription d'Arles]

Date(s)

  • sans date (Production)

Niveau de description

Pièce

Étendue matérielle et support

un document sur papier, en deux morceaux, 45,5 x 36 cm.

Zone du contexte

Nom du producteur

(1795-1879)

Notice biographique

Né en 1795 à Cherbourg (Manche), Casimir Creuly fut un épigraphiste reconnu. Entré à Polytechnique en 1812, il fut par la suite général de brigade dans le génie. Il est le fondateur de la Société Archéologique de Constantine en 1852 à l’occasion d’une mission en Afrique du Nord. Casimir Creuly a été membre résident de la Société nationale des antiquaires de France de 1859 à 1877 et directeur de la Société des Antiquaires de Normandie en 1863. Il signe tout au long de sa carrière de nombreux articles dans la "Revue Archéologique".
Il fut chargé, semble-t-il, de l’établissement d’un recueil des inscriptions gauloises, sans doute lié à la création du Musée d'Archéologie nationale (MAN).
Il mourut en 1879.

Casimir Creuly devient membre de la Commission de Topographie des Gaules en 1859 puis accède aux fonctions de secrétaire et enfin de vice-président en 1873.
Il est l'auteur des carnets, issus de ses voyages, et des planches épigraphiques conservés au MAN.

Nom du producteur

(1858 - 1880)

Histoire administrative

La Commission de la Topographie des Gaules (CTG) est une commission de savants créée par Napoléon III le 17 juillet 1858, avec pour objectifs de dresser trois cartes et de rédiger deux dictionnaires visant à éclairer la topographie antique du territoire national. Pour ce faire, la CTG -qui compte moins de 20 membres à sa création- va immédiatement tisser un grand réseau à travers le pays en nommant des correspondants dans tous les départements, s'appuyant souvent sur les sociétés savantes locales. Officiers, ingénieurs, archivistes, professeurs de lycée, hommes d'église et autres notables sont ainsi mobilisés pour mener des recherches dans leurs régions respectives et faire remonter ces informations à Paris, au Ministère de l'Instruction publique dont dépend la Commission.
La CTG a survécu à la chute du Second Empire ; elle ne disparaît que le 20 janvier 1880 lorsqu'elle est officiellement remplacée par la Commission de géographie historique de l'ancienne France.

Histoire archivistique

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Conditions de reproduction

Photo MAN (Musée d’Archéologie nationale de st Germain en Laye)/Valorie Gô

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Objet numérique (Matrice) zone des droits

Objet numérique (Référence) zone des droits

Objet numérique (Imagette) zone des droits

Zone des entrées

Sujets associés

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés